Accueil » Transition : le Colonel Doumbouya rejette la médiation de la Cedao

Transition : le Colonel Doumbouya rejette la médiation de la Cedao

by Theophile
Mamady Doumbouya

La nomination, dimanche dernier, lors du sommet extraordinaire de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) à Accra, au Ghana, d’un médiateur en Guinée ne passe pas chez les nouvelles autorités. Non pas à cause de la personne désignée -Mohamed Ibn Chambas- mais du fait qu’il n’y a « aucune crise interne en Guinée de nature à compromettre le cours normal de la transition ».

«La nomination d’un Envoyé Spécial ne nous parait ni opportun, ni urgent, dans la mesure où aucune crise interne, de nature à compromettre le cours normal de la Transition, n’est observée», a argumenté le nouvel homme fort de Conakry dans sa missive envoyée au chef d’Etat ghanéen, président en exercice de la Cédéao.

Réunie en sommet extraordinaire dimanche à Accra, la Cédéao a annoncé la nomination du diplomate Mohamed Ibn Chambas au poste d’envoyé spécial à Conakry. L’ancien représentant spécial du secrétaire général des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest et le sahel devra jouer la médiation entre l’organisation et la Guinée.

Les chefs d’Etat de la Cédéao ont pris des sanctions contre les militaires au pouvoir à Conakry et à Bamako. Il s’agit du gel des avoirs et de l’interdiction de voyage des dirigeants transitionaires ainsi que leurs familles.

LIRE  Mali : plus de 60 terroristes neutralisés au centre

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment