Accueil » Sécurité » Route nationale N° 4/Axe Yaoundé-Bafoussam : un nouvel accident fait cinq morts

Route nationale N° 4/Axe Yaoundé-Bafoussam : un nouvel accident fait cinq morts

by Theophile
Un pickup de la gendarmerie à Yaoundé

C’est un accident tragique qui a entraîné la mort de cinq personnes, le vendredi 29 mars 2024, sur la route nationale Nº4 entre Yaoundé et Bafoussam.

Cinq personnes ont trouvé la mort dans un accident de la circulation survenu vendredi 29 mars sur la nationale N°4 reliant la ville de Yaoundé dans la région du Centre à celle de Bafoussam à l’Ouest, a indiqué le préfet du Mbam-et-Inoubou, Garba Bakari, à la radio publique CRTV. C’est précisément entre Ndininimeki et Nkon Yambetta, deux hameaux situés dans le département du Mbam et Inoubou, que l’accident dramatique a eu lieu. À l’origine, une collision entre un car de transport interurbain, Vatican et un véhicule de marque Toyota Yaris.

« Le bus partant de Bafia en direction de l’Ouest a fait un mauvais dépassement et s’est retrouvé nez à nez avec la Toyota Yaris. Le bilan fait état de 5 morts, tous les occupants de la Toyota Yaris. Les occupants du bus, pour la plupart des blessés, ont été évacués à l’hôpital de Ndikiniméki. Leur bilan n’est pas entamé, c’est-à-dire que leur vie n’est pas en danger », a déclaré le préfet. Quant aux morts, ils ont été déposés à la morgue de l’hôpital de Bafia, a-t-il ajouté.

Sur les réseaux sociaux, des images de l’accident de la route ont rapidement circulé. Les quatre passagers du véhicule de marque Toyota Yaris sont décédés dans des conditions atroces. Les occupants du bus l’agence de transport interurbain VATICAN seraient uniquement blessés. Aucune perte en vie humaine n’a été dénombrée parmi les occupants du bus.

LIRE  Cameroun - Edéa : Les corps de l’accident de la circulation survenu dimanche dernier sont abandonnés à la morgue d’Edéa

Ce nouvel accident survient un peu plus d’un mois après un autre survenu le 6 février dernier sur ce même axe, et qui a officiellement fait au moins 6 morts et 10 blessés. Un accident mortel s’est produit samedi 3 mars 2018 sur l’axe lourd Yaoundé-Bafoussam entre Bafia et Ndikinimeki faisant 5 morts sur le champ. Le 27 décembre 2020, au moins 37 personnes, dont 10 femmes et quatre enfants, ont péri dans la collision d’un bus contre un camion à Ndikiniméki, dans ce qui est considéré comme l’un des accidents les plus meurtriers qu’ait connu le Cameroun.

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment