Accueil » Politique » Au Tchad, le président de la transition, Mahamat Idriss Déby lance sa campagne pour l’élection présidentielle du 06 mai 2024

Au Tchad, le président de la transition, Mahamat Idriss Déby lance sa campagne pour l’élection présidentielle du 06 mai 2024

by Theophile
Mahamat Idriss Déby Itno

Au Tchad, la campagne pour l’élection présidentielle du 06 mai 2024 a officiellement débuté, dimanche 14 avril 2024. Plusieurs candidats ont donné rendez-vous à leurs militants pour dérouler leurs programmes politiques. C’est le cas du candidat de la coalition Tchad uni, Mahamat Idriss Deby qui a organisé un meeting de lancement de campagne en plein cœur de la capitale N’Djamena ce dimanche. Une occasion pour lui de faire le bilan de la transition et de proposer son programme politique aux tchadiens pour un mandat de cinq ans.

Le candidat Mahamat Idriss Déby affrontera neuf autres candidats lors du scrutin prévu le 6 mai, dont le Premier ministre nommé par la junte, l’opposant Succès Masra. « Vous me connaissez, je suis soldat et je tiens mes promesses », a déclaré Déby, cité par l’agence de presse Reuters, lors de son premier meeting de campagne dans la capitale, N’Djamena. Il s’est engagé à renforcer la sécurité et à garantir la paix et la stabilité du Tchad.

Déby avait initialement promis une transition de 18 mois vers un régime démocratique, après avoir pris le pouvoir en 2021, à la suite du décès de son père sur le champ de batail lors de combats contre les rebelles. Mais il a ensuite reporté les élections à cette année, déclenchant des manifestations qui ont été violemment réprimées par les forces de sécurité. On s’attend à ce que Déby remporte largement les élections, que certains politiciens de l’opposition ont qualifiées de « farce ». Son principal rival, le leader de l’opposition Yaya Dillo, a été tué dans une fusillade avec les forces de sécurité le 28 février. Le gouvernement lui avait reproché une attaque meurtrière contre l’agence de sécurité du pays, ce qu’il a nié.

LIRE  Le tout nouveau Stade du Sénégal sera rebaptisé Stade Abdoulaye Wade

La Cour constitutionnelle a également interdit à 10 autres candidats de se présenter le mois dernier, dont deux critiques virulents de la junte.

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment