Accueil » Sécurité » Nord-Ouest : des transporteurs reprennent leurs activités malgré la menace des séparatistes

Nord-Ouest : des transporteurs reprennent leurs activités malgré la menace des séparatistes

by Theophile
Agence Amour Mezam

Sept managers de compagnies de voyage interurbain de transport de passagers ont signé le 19 septembre dernier, une déclaration commune annonçant la reprise des activités.

« Suite à certaines publications sur les médias sociaux appelant les agences de transport à des dysfonctionnements ces derniers jours, nous, promoteurs des agences de transport interurbain de la région du Nord-Ouest, avons aujourd’hui 19 septembre 2023, convenu à l’unanimité de poursuivre nos activités quotidiennes normales pour assurer la libre circulation de la population de la région et de leurs marchandises vers et depuis Bamenda sans aucune crainte de qui que ce soit », peut-on lire dans le document.

Mardi 19 septembre, la majorité des compagnies de transports opérant de Bamenda a arrêté leurs activités après des informations sur les menaces des combattants séparatistes. Des passagers arrivés ce jour-là n’ont pas pu effectuer leur déplacement. « Nous avertissons fermement les auteurs de ces actes diaboliques de ne pas s’approcher de nos agences, de nos bus, de nos passagers, etc. », réagissent ces promoteurs.

Depuis 2017 et le déclenchement de la guerre séparatiste dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, les sécessionnistes ont plusieurs fois tenté d’isoler lesdites régions du reste du pays. Les attaques sur les bus plusieurs fois enregistrées participent de cette stratégie. Idem pour l’opération « Lockdown » durant lesquelles les séparatistes menacent tous ceux qui poursuivent leurs activités.

LIRE  Droits d’auteur : plus de 340 millions de F distribué aux artistes musiciens, producteurs et éditeurs de musique

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment