Accueil » Politique » Cameroun-Nécrologie : le député Jean Bernard Ndongo Essomba est mort

Cameroun-Nécrologie : le député Jean Bernard Ndongo Essomba est mort

by Theophile
Jean Bernard Ndongo Essomba

L’homme politique est mort ce vendredi 17 mars 2023 à l’hôpital général de Yaoundé.

Le député du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais (RDPC), Jean Bernard Ndongo Essomba n’est plus. L’homme originaire du département de la Lékié, région du Centre, a rendu l’âme le 17 mars 2023 à l’hôpital général de Yaoundé des suites de maladie.

« Paix en son âme », « repose en Paix », « Que la terre de nos ancêtres lui soit légère ». Voilà quelques messages de condoléances qui fusent sur les réseaux sociaux, après l’annonce du décès de celui qui était président du groupe parlementaire du RDPC à l’Assemblée Nationale.

Homme d’affaires, le septuagénaire a bâti sa fortune dans le négoce de fèves de cacao, dans les années 60-70. Après, la fève locale attire les négociateurs internationaux. Mais Jean Bernard Ndongo Essomba résiste à cette concurrence.

Appelé « le Roi du cacao », il finit par céder ses actifs à Telcat Cocoa, négociant de l’Américain Cargill, dans la filière cacaoyère. Ses actifs seront toutefois repris.

Opérateur économique à ses débuts, il est aussi devenu un redoutable homme politique. Le défunt était le président du groupe parlementaire du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais à l’Assemblée Nationale, depuis 1992.

Lors des élections municipales de mars 1992, il est élu député à l’Assemblée Nationale pour le compte de la Lékié.  En 2008, lors de la modification de la Constitution, permettant au Président Paul Biya de se présenter comme candidat à la présidentielle de 2011, Jean Bernard Ndongo Essomba soutient que « la démocratie maintiendrait la stabilité politique, l’unité nationale et l’intégrité territoriale, conformes aux normes internationales ».

Le décès du parlementaire intervient au moment où la session parlementaire du mois de mars est en cours au Cameroun.

LIRE  Effectif pléthorique : 409 élèves dans une salle de classe à l’école publique de Ngoumi

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment