Accueil » Grève des enseignants: La doyenne d’âge de l’Assemblée nationale salue les mesures prises par Paul Biya

Grève des enseignants: La doyenne d’âge de l’Assemblée nationale salue les mesures prises par Paul Biya

by Theophile
Laurentine Koa Fegue

A l’ouverture de la session ordinaire du parlement hier vendredi 11 mars 2021, la députée Laurentine Koa Mfegue Mbede a salué les mesures prises par le président Paul Biya pour mettre un terme à la grève des enseignants et les actualités qui ont rythmé le Cameroun ces dernières semaines.

Camerounactuonline.com vous propose ci-dessous, l’intégralité de son allocution.

Discours d’ouverture de la Doyenne d’Âge de l’Assemblée Nationale, l’Honorable Koa Fegue Laurentine, épouse Mbede, Député

Excellences ;

Chers collègues ;

Mesdames et Messieurs.

Malgré la douleur qui nous étreint, je voudrais, au nom du Bureau d’Age, vous souhaiter une chaleureuse bienvenue à l’Assemblée Nationale, à l’occasion de la présente séance plénière consacrée à l’ouverture de la première session ordinaire de notre Chambre pour l’année législative 2022.

Il est heureux et même très heureux de constater que nos délibérations s’ouvrent au lendemain d’une série d’évènements nationaux et internationaux, que le Cameroun vient, une fois encore, d’abriter malgré la pandémie à coronavirus toujours rampante.

Je m’empresse de citer en tête de liste de ces évènements, l’organisation, ô combien réussie au Cameroun, de la 33ème Coupe d’Afrique des Nations, la CAN TotalEnergies 2021 que j’évoquais tantôt à l’entame de mon propos.

Eh oui ! Pari tenu ! Succès total ! Monsieur le Président de la République, Excellence Monsieur Paul Biya, les camerounaises et les camerounais se souviendront de vous comme étant, non seulement le principal artisan de cet éclatant succès, mais aussi comme étant ce Chef d’Etat qui, contre vents et marées, affrontant les bourrasques des ennemis du Cameroun, ce Chef d’Etat disais-je, qui aura réussi la plus belle CAN jamais organisée jusque-là en terre africaine, surtout avec autant d’innovations telles que : l’entrée en lice de 24 sélections nationales contre les 16 d’antan.

Excellence Monsieur le président de la République,

Le Cameroun, l’Afrique et le Monde se souviendront de vous, comme étant ce Chef d’Etat qui a su mobiliser son peuple pour donner aux yeux à voir ce bel événement sportif et festif de haute facture, dans une exceptionnelle chaleur humaine et cette légendaire hospitalité dont le Cameroun seul a le secret.

LIRE  Suspendu par Albert Mbida, Seydou Mbombo Njoya menace le sénateur et son ‘‘Comité Provisoire de Gestion’’

A vos côtés, à l’ouverture comme à la clôture, Votre Epouse, Madame Chantal Biya, toute radieuse, son éclatant sourire et son enthousiasme en ont surement rajouté à la beauté de cette grande fête africaine.

Excellence Monsieur le Président de la République,

Madame la Première Dame de la République.

Recevez l’hommage de la Représentation Nationale. Avec déférence, l’ensemble des Députés ici présents, s’inclinent devant votre magistère et vous adressent leurs sincères félicitations ainsi que leur patriotique reconnaissance pour avoir élevé si haut, oui si haut, l’étendard du Cameroun.

Quant à nos chers Lions Indomptables, avec à leur tête un certain Vincent ABOUBAKAR, excusez du peu, que dire de plus. Yes, you made it. The Indomitable Lions, you made it and even very well. Vous vous êtes lancés dans la bataille corps et âme. Vous avez su faire preuve de fair play. Sans aller à l’épreuve finale, vous n’avez point démérité. Certes, nous aurions voulu caresser une sixième fois le trophée continental. Hélas ! Mais votre parcours a été honorable. Aussi serons-nous toujours derrière vous pour les échéances à venir. Les Députés à l’Assemblée nationale vous disent : allez les lions ! Un seul mot : continuez.

Comment ne pas profiter de cet instant solennel pour adresser les fraternelles salutations et les sincères félicitations des Députés à Samuel ETO’O Fils et à Rigobert SONG BAHANAG, le premier pour sa brillante élection à la tête de la Fédération Camerounaise de Football (FECAFOOT) et le second pour sa nomination, bien méritée, au poste d’entraineur/sélectionneur des Lions indomptables. The right men at the right places, i do hope so.

LIRE  Cameroun-Grève des enseignants : Paul Biya instruit le déblocage des fonds

La Représentation Nationle les exhorte à prendre leurs responsabilités mais alors toute leurs responsabilités, afin de repondre aux attentes des camerounais qui veulent voir leur onze national briller de mille feux à l’occasion des prochaines competitions. En tous cas, nous jugerons les maçons au pied du mur.

Pour refermer ce chapitre football, je voudrais dire ma profonde satisfaction à certains collègues Députés qui, avec bonheur et panache, ont contribué, chacun à son niveau, à l’accueil des équipes, des officiels, des délégations et à l’organisation même de la 33e CAN au Cameroun. Leur implication vient démontrer, s’il en était encore besoin, combien l’Assemblée Nationale vit en pleine immersion dans le peuple. Chers Collègues, soyez-en remerciés.

Mesdames et Messieurs,

Grace à la pertinence et à l’efficacité de la stratégie de riposte mise en place par le Gouvernement de la République, sous l’impulsion personnelle du Chef de l’Etat face à la pandémie du COVID- 19, la Jeunesse et la Femme Camerounaise ont renoué avec les festivités de leur traditionnelle journée annuelle.

La jeunesse camerounaise s’est ainsi exprimée le 11 Février 2022 à l’occasion de sa Fête Nationale. Surtout, galvanisée qu’elle était par la bonne nouvelle : l’annonce faite par le Chef de l’Etat, dans son message la veille, annonce de la création de six cent mille emplois jeunes.

La femme était également en fête le 08 Mars 2022 à la faveur de la journée à elle dédiée par la Communauté Internationale. Dans les rangs à l’occasion de la parade de circonstance au Boulevard du 20 mai à Yaoundé, le carré de la femme de l’Assemblée Nationale n’est pas passé inaperçu, il a même fait sensation.

Mes chères filles, je vous adresse mes chaleureuses et maternelles Félicitations

Des festivités qui se sont tenues, il faut le souligner à grands traits, sur l’ensemble du territoire dans la ferveur, la dignité, le calme et la paix, avec des actrices et des acteurs d’origines diverses, sans distinction de religion, de classe sociale ou de chapelle politique. Preuve que le Cameroun reste debout, résolument mobilisé, bravant les écueils d’où qu’ils viennent, poursuivant ainsi sa marche vers l’émergence et dans un vivre ensemble que nous souhaitons le plus harmonieux possible.

LIRE  CAN 2021 : LA POSTURE DU MRC ( Jt, 07/01/2022 )

Signe des temps, s’il en faut, au-delà des deux événements institutionnels que nous venons d’évoquer, un autre très couru, aura été PROMOTE 2022. Le Salon International de l’Entreprise, des PME et du Partenariat, a ainsi repris du service.

Ajouter à cela la populaire ambiance des fêtes de fin d’année et de Yaoundé en fête, YAFE, en Décembre dernier. Un foisonnement d’activités qui traduit assurément, que la situation est sous contrôle au Cameroun s’agissant de la pandémie au Coronavirus. Attention ! Ceci ne doit pas nous pousser au relâchement. Restons vigilants et continuons de respecter les mesures barrières.

Dans le même ordre d’idée, il n’est pas superflu de rappeler ici la résurgence du Choléra dans certaines localités de la République. J’exhorte le Gouvernement à tout mettre en œuvre, afin d’étouffer cet autre foyer d’inquiétude au plan sanitaire.

Tout comme j’en appelle à la responsabilité des différentes parties dans le cadre des remous observés dans le monde des enseignants. La Représentation Nationale salue les prescriptions faites par le Chef de l’Etat à cet effet et souhaite que se poursuivent les concertations engagées jusque-là entre le Gouvernement d’une part, les collectifs et les syndicats d’enseignants d’autre part. Il s’agit de trouver des solutions concrètes et rapides aux préoccupations soulevées par les enseignants et que soit préservée l’année scolaire qui tend vers sa fin.

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment