Accueil » Examens officiels : à l’âge de 62 ans, Falai Koulou est candidat au Probatoire Général 2021

Examens officiels : à l’âge de 62 ans, Falai Koulou est candidat au Probatoire Général 2021

by Theophile
Falai Koulou

L’école n’a pas d’âge; papa Falai Koulou , 62 ans, originaire de Chamba dans la région du Nord, fait partie des candidats qui passent cette année le Probatoire général au lycée Djambotou.

Malgré son âge, ce candidat de 62 ans est convaincu qu’il peut encore briser les barrières et atteindre ses objectifs académiques. Malgré ses cheveux gris, il fait partie des 17 000 candidats qui vont à l’assaut du passeport pour la classe de Terminale. L’homme de 62 ans présente le Probatoire littéraire. Il est le candidat le plus âgé de son centre et l’un des plus âgés à passer les examens à l’échelle nationale.

Selon notre confrère de Canal 2 international qui a effectué la descente dans ce sous centre d’examen, Falai Koulou est marié à trois femmes, père de 21 enfants et grand père déjà.

L’âge n’est qu’un chiffre pour Falai qui ne se sent pas mal à l’aise pour écrire avec d’autres candidats qui ont le même âge que ses petits-enfants. Interrogé par notre confrère, ce candidat libre a dans premier temps, déclaré que l’école c’est d’abord pour s’instruire : « J’ai dit à beaucoup de gens comme moi, que l’école-là, ne demande pas d’avoir un travail, on se cultive… ». Cependant, il n’exclut pas que ce candidat particulier nourrisse des ambitions politiques et est convaincu qu’il ira au-delà du probatoire et réalisera ses rêves. : « à l’état actuel des choses, je peux être en politique, un maire, un député, un sénateur… », a-t-il projeté.

Pour arriver à présenter cet examen officiel organisé par l’Office du Baccalauréat  du Cameroun(Obc), Falaye a suivi les cours de répétitions. Il compte d’ailleurs présenter le Baccalauréat si son nom est affiché au babillard dans quelques semaines.

LIRE  CAN U20 : Le Ghana élimine le Cameroun sur le score de 4 buts à 2 après tirs au but

« Je faisais les répétitions chez Monsieur Tabo, il faisait les cours littéraires, il m’a enseigné bien avant et je tiens correctement. Les épreuves jusqu’à présent sont abordables. Si ça continue comme ça, peut-être j’aurai la chance de passer. Et je ne m’arrête pas seulement à ce niveau. L’année prochaine, je ferai le Bac », s’est exprimé le candidat au microphone de Lile Piedjou et Aissatou Bouba.

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment