Accueil » Cameroun: Quatre personnes meurent calcinées dans un accident sur l’axe Bafoussam-Yaoundé

Cameroun: Quatre personnes meurent calcinées dans un accident sur l’axe Bafoussam-Yaoundé

by Theophile
Image de l'accident sur l'axe Bafoussam Yaoundé

L’accident de la circulation est survenu dans l’après-midi du mercredi 15 septembre 2021.

Encore des morts enregistrés sur la route. Quatre personnes ont perdu la vie dans un accident de circulation survenu hier, 15 septembre 2021 à Tchoudim dans l’arrondissement de Bangangté, dans le département du Ndé, région de l’Ouest.

En effet, une voiture de marque Rav4 et un camion sont entrés en collision, provoquant ainsi des flammes qui ont calcinées les deux engins et leurs occupants au lieudit Kafen à quelques kilomètres de Bangangté, chef-lieu du département du Ndé dans la région de l’Ouest.

Le drame a été enregistré aux environs de six heures d’après les témoignages. Les deux véhicules impliqués dans cet accident de la circulation de trop ont été calcinés. Les blessés du camion sont en soins intensifs aux cliniques universitaires des Montagnes de Bangangté. Un autre accident qui vient rallonger la longue liste des morts enregistrés pendant ces trois derniers temps. Les causes de ce drame sont inconnues.

Pour rappel, ce n’est pas la première fois que ce type d’accident se produit sur la voie publique. Un grave accident de circulation avait été enregistré très tôt dans la matinée du 27 janvier 2021, aux environs de 3 heures sur l’axe Dschang – Douala, dans le département de la Menoua, impliquant un bus de la compagnie de transport interurbain « Menoua Voyages », immatriculé LT 954 IX, et un camion de marque Dina immatriculé LT 485 CN transportant un liquide inflammable.

Le bilan avait fait état de 55 morts et 29 blessés, des sources officielles. Selon le ministre des Transports Jean Ernest Ngalè Bibehe, le drame de ce 27 janvier est étroitement lié aux voyages de nuit « qu’affectionnent certaines compagnies de transports interurbain des personnes et de leur encadrement ».

Les pouvoirs publics de leur côté, continuent la sensibilisation sur les axes routiers afin que de tels drames ne surviennent plus surtout en cette période de rentrée scolaire, synonyme de grandes affluences dans les agences de transport et autres gardes ferroviaires.

LIRE  Cameroun-Bafoussam: Un puissant incendie ravage le Marché B

Il faut dire que les accidents de la circulation restent l’une des premières causes de mortalité au Cameroun. En 2020, 3275 personnes en sont mortes, indique la Sécurité Routière.

Une étude publiée en février 2021 par le ministère des Transports révèle que 7 203 morts ont été enregistrés sur nos routes entre 2011 et 2017.

Dans 35% des cas, l’excès de vitesse a été identifié comme principale cause des accidents routiers au Cameroun. L’état des véhicules a contribué pour 17% tandis que 10,5% des accidents ont été occasionnés par la conduite en état d’ébriété. Les autres causes sont: le manque de maîtrise du volant (10,5%), l’état de la route (10%), le mauvais dépassement (7%) et autres (10%).

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment