Accueil » Cameroun » Cameroun : La revue de presse du mardi 14 novembre 2023

Cameroun : La revue de presse du mardi 14 novembre 2023

by Theophile
La revue de presse camerounaisee

Bonjour, c’est un plaisir de vous savoir nombreux sur votre site camerounactuonline.com, dans le cadre de la revue de quelques-unes telles que traitées par certains journaux parus en kiosque et en ligne ce 14 novembre 2023 au Cameroun.

Réseau national de télécommunication d’urgence : Questions autour d’un scandale. Plus de dix ans après la signature du contrat entre l’entreprise chinoise ZTE, le projet n’est pas arrivé à son terme. Et plusieurs irrégularités ont accompagné son évolution. C’est à lire en page 6 du quotidien Le Jour.

Fêtes de fin d’année : En toute sécurité. Présidant hier, sur instructions du chef de l’Etat, chef des forces armées, une réunion d’évaluation de la situation sécuritaire, le ministre délégué à la présidence chargé de la Défense, Joseph Beti Assomo, a indiqué que toutes les mesures appropriées seraient prises pour des fêtes de Noël et du Nouvel an dans la sérénité. Retour sur cette cérémonie avec nos confrères de Cameroon Tribune.

Affaire Martinez Zogo : Le dossier avance. Suivant La Nouvelle Expression disponible dans les kiosques ce matin, plus d’un mois aura été nécessaire au juge militaire, assisté du Commissaire du Gouvernement du tribunal militaire de Yaoundé, pour mener l’affaire de l’assassinat du journaliste à l’étape actuelle.

Régulation des Réseaux sociaux : Une concertation à Yaoundé. Organisé à l’initiative du Conseil National de la Communication (CNC), ce forum international tenu dans la capitale camerounaise les 8 et 9 novembre dernier, avait pour objectif de trouver les voies et moyens de lutter contre la désinformation et les discours de haine dans les réseaux sociaux. C’est une information à lire dans le dossier que propose Terre Promise en kiosque ce matin.

LIRE  Cameroun: à Ebolowa, un ancien sous-préfet condamné à 10 ans de prison pour le meurtre de sa petite amie

Premier Sommet économique Saoudo – Afrique : Adoption d’une feuille de route. Sous l’invitation de Sa Majesté Salman Bin Abdulaziz AI SAOUD, Roi d’Arabie Saoudite, et du Prince Héritier et Premier ministre Mohamed Bin SALMAN, le Cameroun s’engage aux côtés des autres pays africains dans une rencontre historique axée sur le développement de l’Agriculture, de l’Éducation, de la Santé et de l’Assistance humanitaire. Découvrez ce que cela signifie pour le Cameroun dans le décryptage que propose Econews en sa page 3 ce matin.

CAMES : Ça cogite à Yaoundé. D’après le quotidien Mutations, 102 candidats dont 30 Camerounais en lice, dans cinq spécialités, au concours d’agrégation qu’accueille le Cameroun. Le ministre d’État en charge de l’Enseignement supérieur invite les postulants à exceller. Page 3

Secteur minier : Les nouvelles ambitions du Cameroun. Le projet de nouveau Code minier en examen au Parlement entend intégrer les volets compétitivité et rentabilité financière pour permettre la mise en œuvre des différents projets annoncés par le président de la République et donner la possibilité à ce secteur de contribuer plus activement au budget de l’Etat.

L’Economie Business Awards : Qui sera l’entrepreneur de l’année ? La deuxième édition de cet évènement organisé par L’Economie Media Group, qui prime les entreprises dans une quinzaine de secteurs d’activités aura lieu le 29 novembre 2023 à Douala. En lice, Samuel Foyou, Albert Kouinche, Kate Fotso et Jacqueline Dongmo. Seront également primés, le meilleur entrepreneur camerounais de la diaspora et l’entreprise de l’année. Aussi, un prix spécial du jury sera décerné. Le document exclusif est logé en pages 4 et 5.

LIRE  Cameroun:Scandal de détournement à l'hôpital général de Yaoundé

Batailles de succession : Pourquoi Paul Biya se tait ? Dr Aristide Mono qui analyse les affrontements musclés dans le sérail, en vient à se demander si effectivement le Cameroun est encore gouverné par le président de la République. L’élément est à lire dans les colonnes de La Nouvelle Expression.

Présidentielle de 2025 : Franck BIYA n’y sera pas. Le fils du Président de la République l’a révélé dans une vidéo qui fait le buzz dans les réseaux sociaux, mettant ainsi fin à des supputations qui avaient tendance à prospérer dans l’opinion, à en croire Terre Promise paru ce jour.

Ce sera tout pour cette autre sortie de la semaine dans le cadre de la Revue de presse. Retrouvons-nous très prochainement pour un nouveau numéro du round-up des journaux parus au Cameroun. N’oubliez surtout pas de continuer à suivre l’actualité sur notre site camerounactuonline.com, bonjour.

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment