Accueil » Economie » Le gouvernement camerounais prévoit la construction d’un port à Limbé en 2026 pour un coût de 400 milliards de FCFA

Le gouvernement camerounais prévoit la construction d’un port à Limbé en 2026 pour un coût de 400 milliards de FCFA

by Theophile
Le port de Limbé au Cameroun en Gestation

le projet devrait engloutir 400 milliards et s’étendra sur 5 ans soit jusqu’en 2030. Annoncé depuis 2020, le projet semble prendre corps après la nomination d’une administration provisoire le 1er mars 2022.

D’après le rapport du Programme d’Investissement Prioritaire (PIP) pour la période 2024-2026 du ministère de l’Economie, le gouvernement a prévu de lancer la construction du Port en eau Profonde de Limbé (PAL) en 2026, avec un budget colossal de 400 milliards de FCFA sur une période de 5 ans, s’étalant jusqu’en 2030. Ce projet, qui avait été annoncé dès 2020, semble prendre forme depuis la nomination d’une administration provisoire le 1er mars 2022.

Bien que l’entreprise en charge des travaux n’ait pas encore été révélée, le port de Limbé devrait jouer un rôle crucial dans le commerce international du pays une fois terminé. En se spécialisant dans le transport de produits lourds tels que les hydrocarbures, le ciment, les conteneurs et les produits agricoles, il offrira un accès amélioré aux marchés mondiaux pour les produits locaux, favorisant ainsi les exportations et le commerce extérieur, tout en attirant des investissements étrangers.

Le port en eau profonde de Limbé, après celui de Kribi, est présenté comme un grand projet de seconde génération. En plus du désengorgement du Port de Douala (à court terme), selon le gouvernement, cet autre complexe industrialo-portuaire pourra (à moyen et long terme) créer quelque 20 000 emplois directs ou indirects. Dans une interview accordée à EcoMatin, le directeur délégué de l’administration transitoire du PAL indiquait à cet effet que « le PAL vient compléter la stratégie de l’Etat du Cameroun qui a défini un schéma directeur des ports, qui commence à Campo et finit à Bakassi. C’est dans ce sens que le port de Limbé va travailler en étroite collaboration avec les autres ports », précisait Thomas Ndive Mulongo.

LIRE  Cameroun-Corruption et impunité: Me Akere Muna écrit à Niat Njifenji et Cavayé Yéguié Djibril

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment