Accueil » Opinion » Dieudonné Essomba: « le problème du Cameroun c’est la personnalisation du pouvoir »

Dieudonné Essomba: « le problème du Cameroun c’est la personnalisation du pouvoir »

by Theophile
Dieudonné Essomba

L’analyste économique a fait cette déclaration dans Club d’élites sur Vision 4 le dimanche 12 novembre 2023.

Commentant, ce dimanche, sur le plateau de l’émission “Club d’Elites“, le dernier épisode qui s’est joué à l’Assemblée nationale, Dieudonné Essomba parle d’hyperconcentration du pouvoir « entre les mains d’une seule personne ».

Pour comprendre la méforme des entreprises publiques, il fait un parallèle avec le pouvoir en place qui ne peut pas promouvoir l’éclosion des établissements publics. « Le problème du Cameroun c’est la personnalisation du pouvoir. C’est l’hyperconcentration du pouvoir entre les mains d’une seule personne. Et on assiste à la naissance des principautés. L’Assemblée Nationale c’est pour les nordistes. La présidence c’est pour les Bulu, les Ekangs etc…Dans les principautés, le roi regarde ce que peut lui apporter le prince. Biya n’est pas là pour regarder le plus compétent », déclare Dieudonné Essomba dans Club d’élites sur Vision 4.

« Aujourd’hui dans nos institutions, on constate que certains collaborateurs agissent même en lieu et place de leurs supérieurs hiérarchiques et c’est inquiétant », affirme Viviane Ondoua Biwolé dans club d’élites sur Vision 4. « La revendication de Lady ponce est légitime. Les entreprises publiques estiment qu’elles travaillent sans avoir à rendre compte. C’est quand il y’a scandales qu’elles commencent à s’expliquer », pense Viviane Ondoa Biwole dans l’émission Club d’Elites sur Vision 4.

L’Assemblée nationale du Cameroun, était, au début de la semaine dernière, au centre des attentions, avec le limogeage annoncé du directeur de cabinet du président Cavaye Yéguié Djibril. Un limogeage qui a été ensuite contesté par un deuxième communiqué semant encore plus la confusion sur la réalité de la première décision.

LIRE  Anglophone Crisis: Government statement relating to the attacks of September 6, 2022 in Muyuka, South-West Region

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment