Accueil » Sécurité » Cameroun: Le MRC dénonce les actes de torture sur un homme dans le lamidat de Cheboa

Cameroun: Le MRC dénonce les actes de torture sur un homme dans le lamidat de Cheboa

by Theophile
Me Désiré Sikati

Les images de torture d’un citoyen au Lamidat de Theboa suscitent de vives colères auprès des internautes. La plupart condamne.

Le nommé Woulvang a été copieusement tabassé dans cette chefferie traditionnelle située dans le département de la Bénoué. Une sentence du tribunal coutumier, dit-on pour « injures publiques ».

L’homme de 33 ans, habitant de la localité de Ngong, situé dans le département de la Bénoué dans la région du Nord, a été copieusement tabassé le 12 mars 2023 au sein du lamidat de Cheboa. Selon les différents témoignages, la victime aurait eu une altercation avec le gestionnaire du marché de la localité. Accusé et reconnu coupable d’«injures publiques» par un tribunal coutumier, il a été conduit manu militari dans la chefferie traditionnelle et passé à tabac.

Me Christian Ntimbane Bomo allant du même pas rappelle que le Cameroun étant une République, personne n’a le droit de se faire justice. «Le Cameroun est une République. C’est un pacte social que nous avons librement choisi. Ces Lamidats et autres petits royaumes ancestraux n’existent plus. Ce sont des chefferies traditionnelles soumis à l’autorité administrative territorialement compétente. Ces actes de torture sur des citoyens doivent être punis conformément aux lois de la république. Non aux justices parallèles dans ces chefferies ! Seule la justice de la république doit rendre justice!», a-t-il écrit sur son compte Facebook.

Dans un communiqué publié le 15 mars 2023, le MRC (Mouvement pour la Renaissance du Cameroun), le parti de Maurice Kamto, « dénonce avec véhémence ces actes de torture atroce, sauvage, inhumain, et rappelle en même temps qu’une justice privée barbare ne saurait avoir sa place, ni être tolérée dans un Etat de Droit », écrit Me Désiré Sikati, le Secrétaire National Délégué chargé des Droits de l’Homme et de la Gouvernance du parti.

LIRE  Cameroun:Le gouvernement envisage de payer 3 milliards FCFA d’avancements par mois aux enseignants

Voici le communiqué:

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment