Accueil » Yaoundé : Hémodialyse, des insuffisants rénaux à nouveau en grève

Yaoundé : Hémodialyse, des insuffisants rénaux à nouveau en grève

by Theophile
Un patient a l'hôpital d'Ebolowa

Les malades de diabète et autres maladies sont en colère. Il réclament aux responsable de l’hôpital la reprise des dialyses.

Pancartes en mains portant des messages de protestation, des insuffisants rénaux ont investi ce 21 octobre 2021 à l’entrée de l’hôpital général de Yaoundé. Ils ont exprimé leur ras-le-bol contre les mauvaises conditions de leur prise en charge, suite à l’indisponibilité des kits d’hémodialyse.

En effet, les patients se plaignent de l’insuffisance des kits pour la prise en charge d’au moins 300 patients. Mais surtout de la salle d’eau non fonctionnelle. Malgré l’arrivée de quelques machines qui ne sont pas toutes opérationnelles, déplorent-ils. Ils regrettent en outre la réduction de la fréquence des séances d’hémodialyse, passées à une seule fois tous les dix jours, au lieu de trois fois par semaine tel que cliniquement recommandé.

Face à la grogne, la direction générale de l’hôpital a réagi pour calmer la situation et rassurer les patients. « A cause d’une panne d’eau ne relevant pas du réseau des installations de l’hôpital général de Yaoundé, les séances de dialyse n’ont pas été optimales le week-end dernier, mais elles ont bien repris le 20 octobre 2021 », a précisé le directeur dudit hôpital, Vincent de Paul Djientcheu. 

Des informations parvenues à la rédaction de camerounactuonline.com indiquent que parmi les manifestants, il y a de nombreux malades qui n’ont plus fait leur dialyses depuis plusieurs jours, alors que leurs vies dépendait de ce traitement palliatif. L’on apprend en outre que certains malades sont déjà décédés par manque de ce traitement médical.

LIRE  Northwest Region: The Divisional Officer of Mezam bans all public meetings organized by Northwest Lawyers Association

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment