Accueil » Sécurité » Vladimir Poutine visé par un mandat d’arrêt de la Cour pénale internationale

Vladimir Poutine visé par un mandat d’arrêt de la Cour pénale internationale

by Theophile
Vladimir Poutine

La Cour pénale internationale a délivré un mandat d’arrêt international à l’encontre du président russe, Vladimir Poutine, accusé d’être responsable de la déportation de milliers d’enfants ukrainiens.

La Cour pénale internationale (CPI) délivre un mandat d’arrêt à l’encontre du président russe, Vladimir Poutine et de la Commissaire russe aux droits de l’enfant, Maria Lvova-Belova pour crimes de guerre dans le cadre de son enquête sur les crimes commis en Ukraine.

Dans une déclaration écrite, la CPI a indiqué qu’un mandat d’arrêt a été délivré à l’encontre de Vladimir Poutine et de Maria Lvova-Belova pour le délit d’enlèvement d’enfants ukrainiens vers la Russie pendant la guerre russo-ukrainienne.

La CPI assure que les deux suspects ont participé au crime de transfert illégal d’enfants ukrainiens vers la Russie et que Poutine est tenu pour responsable de ne pas avoir empêché ceux qui étaient sous son autorité de commettre ce crime.

La déclaration précise qu’il existe suffisamment de soupçons à l’encontre de Poutine et Lvova-Belova concernant les faits qui leur sont reproché et que le mandat d’arrêt a été délivré à la demande du bureau du procureur de la CPI en date du 22 février 2023.

Le document précise que cette décision devait initialement rester secret afin de protéger les victimes, mais que la Cour, tenant compte du fait que les crimes continuent d’être commis, a rendu la décision publique afin d’empêcher de nouveaux crimes.

AA/Ankara 

LIRE  Guerre en Ukraine: la Russie admet avoir perdu 1351 soldats

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment