Accueil » Politique » Faustin-Archange Touadéra prend la tête de la CEMAC

Faustin-Archange Touadéra prend la tête de la CEMAC

by Theophile
Faustin-Archange Touadéra prend la tête de la CEMAC

Il remplace son homologue camerounais Paul Biya en poste depuis le 24 mars 2019. C’est la décision prise le 17 mars à l’issue de la 15ème conférence des chefs d’etat de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC)

Comme on s’y attendait, le président centrafricain Faustin Archange Touadéra est officiellement le Président en Exercice de la CEMAC. Il remplace son homologue camerounais Paul Biya en poste depuis le 24 mars 2019. C’est la décision prise ce 17 mars à l’issue de la 15e conférence des chefs d’États de la CEMAC.

La désignation du président centrafricain à la tête des pays de la sous-région Afrique centrale vient du principe de rotation alphabétique des postes adopté par la communauté en date du 17 janvier 2010.

D’autres dirigeants de la CEMAC sont également arrivés en fin de mandat. Il s’agit du président de la Cosumaf tenue actuellement par le Tchadien Nagoum Yamassoum. Mais qui devrait en principe être désormais dirigée par un Camerounais. Aussi, la Commission de la Cemac actuellement dirigée par le Gabonais Daniel Ona Ondo va revenir à un équato-guinéen.

Le traité instituant la CEMAC a été signé le 16 mars 1994 à N’Djaména (Tchad) et est entré en vigueur en juin 1999.

La CEMAC regroupe l’Union monétaire de l’Afrique centrale (UMAC), qui est responsable de la convergence monétaire des États membres, qui partagent la même monnaie, et l’Union économique de l’Afrique centrale (UEAC), qui a pour mission d’harmoniser les réglementations en vigueur au sein des États membres afin de dynamiser les échanges commerciaux et faciliter la convergences des politiques économiques au sein de la sous-région.

LIRE  CAN 2023 : l'Afrique du Sud file en demi-finale

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment