Accueil » Une présumée secte pernicieuse démantelée au lycée Bilingue de Kribi (Sud)

Une présumée secte pernicieuse démantelée au lycée Bilingue de Kribi (Sud)

by Theophile
Lycée bilingue de Kribi

Il s’agit de la secte pernicieuse, comme le relève un élément du journal de 19h50 du jeudi 4 février 2021 diffusé sur Canal 2 international.

Une secte baptisée « vendeur de rêve », spécialisée dans la multiplication d’argent, vient d’être démantelée au lycée bilingue de Kribi. Les pratiques occultes imposées par cette secte, laissent toute la communauté éducative du département de l’océan sans voix.

C’est une correspondance adressée à  Ségolène AMBIANA, élève 4e Bilingue, en fin du mois de janvier, qui va attirer l’attention de ses parents. Le courrier rédigé par Donald EYENGA alias HP, élève en 3e Italien, invitait la jeune fille à rejoindre le groupe « vendeur de rêve », qui est en réalité une secte spécialisée dans la multiplication d’argent, à travers le porte monnaie magique du Benin.

«Tout commence le vendredi 30 janvier dernier. Un parent d’élève se pointe au Lycée Bilingue de Kribi, muni d’une lettre adressée à sa fille en classe de 4e bilingue. Le parent se dirige chez le surveillant général. La lettre en question est une invitation à rejoindre un groupe dénommé les [Vendeurs de rêves]. L’entremetteur est un autre élève de 4e. Quant à l’émetteur, il s’agit d’un élève inscrit en classe de 3e. Invités à s’expliquer sur cette scabreuse affaire, ces derniers finissent par vendre la mèche. La filière sera remontée jusqu’au point focal de la secte dans le lycée, un élève de 1ere D. Ces derniers passent aux aveux et affirment qu’ils font régulièrement des incantations pour invoquer un esprit nommé Ngongona Manong, détenteur de nombreux pouvoirs dont la multiplication d’argent, le charme ou encore le fameux portefeuille magique. Des millions de francs CFA dépensés dans les boites de nuit par ces présumés sectaires, sont ainsi évoqués» indiquent nos confrères.

LIRE  Carnet Noir: L’ancien premier ministre, Simon Achidi Achu est mort

Jugeant l’affaire suffisamment grave, Jean Maurice Noah, le proviseur du Lycée Bilingue de Kribi va alerter sa hiérarchie qui va à son tour solliciter la police. Le dénouement de cette histoire va finalement être confié à la compagnie de Gendarmerie de Kribi.

Pour le moment, des mesures d’urgences ont été prises par le proviseur du Lycée Bilingue de Kribi. Parmi ces mesures, la sensibilisation des élèves et d’enseignants de son établissement par rapport à ces pratiques dangereuses et mortelles, la prise en charge des élèves convoités et le recours à la compagnie de gendarmerie de l’Océan pour enquête approfondie.

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment