Accueil » Tchad : après la mort d’Idriss Déby, son fils prend les commandes

Tchad : après la mort d’Idriss Déby, son fils prend les commandes

by Theophile
Mahamat Idriss Déby

Afin d’éviter tout vide au sommet de l’Etat, un Conseil militaire de transition (CMT) s’est immédiatement proclamé en charge des destinées du pays. A sa tête, se trouve le propre fils de Déby, Mahamat Idriss Déby. Agé de 37 ans, ce général 4 étoiles était jusqu’alors commandant de la redoutable garde républicaine.

Après le Maréchal Idriss Déby Itno, ce sont les militaires qui vont diriger le Tchad.

Mahamat Idriss Déby (37 ans), fils du défunt Président, a pris la tête d’un conseil militaire, mis sur pied pour assurer la transition au Tchad. Une décision qui fait suite au décès ce 20 avril 2021 du Président Déby, qui a dirigé ce pays d’Afrique Centrale pendant 31 ans.

En 2018, Idriss Déby avait supprimé le poste de Premier Ministre au terme d’une réforme constitutionnelle controversée. Il avait alors introduit la fonction de Vice-Président, lequel devait être le successeur constitutionnel en cas de vacance du pouvoir. Mais depuis, personne n’a été nommée à ce poste.

Pour éviter de plonger le Tchad dans des troubles aux conséquences désastreuses, il a été décidé de la mise sur pied d’un conseil militaire, a indiqué un conseiller de la Présidence tchadienne au micro de la radio française RFI.

En rappel, Idriss Déby a succombé à des balles reçues hier alors qu’il était au front de la lutte contre les rebelles du FACT (Front pour l’Alternance et la Concorde du Tchad) qui mènent depuis dix jours, une offensive qui vise la prise de N’djamena la capitale.

Celui qui s’était récemment fait maréchal meurt au lendemain de l’annonce de sa réélection, avec plus de 72% de voix, à la tête d’un pays qu’il dirigeait d’une main de fer.

LIRE  Cap-Vert : l'ancien 1er ministre José Maria Neves remporte la présidentielle dès le premier tour

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment