Accueil » Plan d’Urgence Triennal : le Centre Hospitalier Régional de Bertoua réalisé à 82%

Plan d’Urgence Triennal : le Centre Hospitalier Régional de Bertoua réalisé à 82%

by Theophile
Manaouda Malachie au Centre Hospitalier Régional de Bertoua

C’est le constat fait par Manaouda Malachie, ministre de la Santé publique lors d’une visite de chantier le 04 juin 2021

Pendant son séjour dans la région de l’Est, le Dr. Manaouda Malachie a scruté le fonctionnement de l’hôpital régional et échangé avec les acteurs de la santé sur les préoccupations rencontrées dans le cadre de l’amélioration de la qualité des soins.

82%, c’est le taux d’avancement des travaux de construction de l’hôpital de référence de Bertoua dénommé, Centre hospitalier régional (CHR). Un projet réalisé dans le cadre du plan triennal spécial décidé par le chef de l’Etat dont les travaux ont été lancés en 2017 par l’ancien ministre de la Santé publique, André Mama Fouda. Tel que présenté, le CRH est bâti sur une superficie de 13.000 M2 pour un coût total d’environ 8 milliards 900 millions de Fcfa.

Pendant quatre ans, le chantier initialement prévu pour durer 18 mois a connu beaucoup d’arrêt des travaux à cause des difficultés rencontrées par l’entreprise Alliance Construction en charge de l’exécution des travaux. Ces difficultés se résument au non-paiement des décomptes paralysant ainsi les travaux. Par ailleurs, depuis 2020, la pandémie de la Covid-19 a aussi ralenti les travaux du fait des retards dans la livraison du matériel du chantier et même les équipements de l’hôpital commandé à l’étrangère.

Le 04 juin 2021, le ministre de la Santé publique Manaouda Malachie a visité le site des travaux au quartier camp SIC à Bertoua en compagnie du gouverneur de l’Est, Grégoire Mvongo. Pendant plus d’une heure d’horloge Manaouda Malachie a parcouru tous les compartiments, dont les différents blocs et les bureaux administratifs. Après cette visite de chantier, il se dégage que le chantier lancé en 2017 a déjà trop duré, soit 4 ans des travaux alors que le 10 avril 2017, ministre de la Santé publique de cet époque, André Mama Fouda, avait affirmé lors d’une visite de travail que « les travaux vont durer 18 mois ». Au cours d’une séance de travail après la visite du chantier l’entreprise adjudicataire a affirmé qu’avec les 116 ouvriers sur le site, les travaux techniques pourront être livrés à la fin du mois de septembre 2021. Cependant, cette proposition n’a pas été acceptée par le ministre de la Santé publique.

LIRE  Carnet noir: René Kamdoum, maire de commune de de Bamendjou est mort!

Malachie Manaouda a demandé à l’entreprise de tout mettre en œuvre pour que le chantier soit livré au plus tard dans un mois et demi, soit à la fin du mois d’août 2021. Pour respecter ce délai, le ministre a suggéré à l’entreprise, de multiplier ces équipes sur le terrain, d’accélérer les procédures de commande des équipements de l’hôpital et de mobiliser ses propres moyens financiers pour avancer les travaux sans attendre le paiement des décomptes.

Source: ecomatin.net

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment