Accueil » Cameroun » La revue de presse camerounaise du vendredi 26 mai 2023

La revue de presse camerounaise du vendredi 26 mai 2023

by Theophile
La revue de presse camerounaise du vendredi 26 mai 2023

Très chers abonnés, c’est un plaisir de vous savoir nombreux sur votre site camerounactuonline.com, dans le cadre de la Revue de quelques-unes telles que traitées par certains journaux parus en kiosque et en ligne ce 26 mai 2023 au Cameroun.

Notre chemise s’ouvre sur l’affaire Dikolo – Bali. Souvenez-vous. Le 6 juin 2022, 15 familles ont saisi la justice afin d’obtenir réparation pour leur patrimoine détruit lors des opérations de déguerpissement survenues le 14 mai 2022 à Dikolo, où est prévu la construction d’un hôtel 5 étoiles. Le journal Mutations revient ce matin avec de nouvelles informations sur cette affaire qu’il qualifie d’emblée de marché de dupes. Selon notre confrère, le tribunal administratif a annulé la déclaration d’utilité publique de cette parcelle. Les détails sont à lire dans le journal en kiosque ce vendredi.

Salaire des hauts commis de l’État. Selon le Bihebdomadaire LE TÉMOIN, les ministres camerounais sont mal payés. D’après le tabloïd, un ministre camerounais riche est un voleur. Présentés comme serviteurs, les membres du gouvernement au Cameroun font l’objet d’énormes sollicitations tant dans leur famille qu’auprès des connaissances proches ou lointaines. Toutes choses qui les incitent très souvent à être en situation de faute de gestion.

Examens officiels avec toutes les garanties. Assurer la sécurité des centres d’examen sur l’ensemble du territoire national ; veiller à une disponibilité des épreuves et autres documents liés aux examens ; renforcer la collaboration entre les acteurs ; prendre des dispositions nécessaires pour le paiement des frais de correction aux enseignants. Ce sont les principales recommandations faites hier par le Premier ministre chef du gouvernement, aux chefs des départements ministériels concernés. Joseph Dion Ngute présidait le conseil de cabinet du mois de mai. A lire dans le quotidien national CAMEROON TRIBUNE.

LIRE  Cameroun-Malaise: Le collectif des médecins non intégrés saisit Paul Biya

Défilé du 20 mai 2023, le mouvement Franckistes (Mcpu) fortement applaudi au nord-ouest, au sud-ouest et dans plusieurs localités du Cameroun. Le quotidien RÉALITÉS PLUS renseigne que c’est sous la supervision de sa présidente coordinatrice nationale que les membres du mouvement les Franckistes ont batu les pavés dans les dix régions du pays avec une forte mobilisation dans le Nord-ouest et le Sud-ouest.

La même actualité est traitée dans les colonnes de Le Soir de ce matin, qui parle pour sa part de l’éloquente démonstration de force du Mcpu à travers le pays. Le trihebdomadaire dans son édition de ce jour conforte l’information selon laquelle c’est dans une ferveur patriotique des grands jours que le Mcpu a célébré avec faste et solennité, la fête de l’unité, sous la supervision de sa présidente coordinatrice nationale Apollonie Fleur Blaz, le 20 mai 2023. La jeunesse active et conquérante du Mouvement citoyen pour la paix et l’unité (Mcpu) a battu le pavé dans les dix régions du pays avec une mobilisation tous azimuts dans le Nord-ouest et Sud-ouest.

Demain à l’esplanade de la place des fêtes de Mfou… Le grand Meeting départemental. Selon Bihebdomadaire L’ACTIVATEUR, le Rdpc va dire merci au président Paul Biya pour la désignation de l’honorable Roger Melingui à la fonction de président du groupe parlementaire du Rdpc à l’Assemblée nationale et de la nomination d’Henriette Sournac et d’Expedit Bingono, respectivement comme sénateur titulaire et sénateur suppléant de la région du Centre.

Le quotidien L’Economie est lui aussi en kiosque ce matin. Le journal nous apprend que l’Agence de régulation des télécommunications (ART) a sanctionné en date du 25 mai 2023, les quatre compagnies de téléphonies opérantes au Cameroun. Ces dernières devront payer 6 milliards de FCFA au titre de pénalités. La plus lourde sanction est servie à Orange Cameroun qui écope de 2,2 milliards. Nexttel, la filiale locale de Viettel devra payer (1,6 milliard). Tandis que MTN et Camtel s’en sortent avec des sanctions respectivement de l’ordre de 1,4 milliard et 800 millions de FCFA. Le régulateur reproche aux concessionnaires de téléphonie mobile des « manquements récurrents » dans le cadre du suivi des obligations de couverture et qualité des services de communications électroniques contenues dans leurs cahiers de charges. Cette sanction de l’agence de régulation intervient à la suite « des missions de contrôles pluridisciplinaires ; des mises en demeures servies aux opérateurs et la tenue des concertations bipartites », indique Philémon Zo’o Zame, le patron de l’ART.

LIRE  Cameroun:Longue Longue demande pardon à Paul Biya

LA VOIX DES JEUNES est en kiosque et s’intéresse au féminicide. Selon le journal, le ministre de la promotion de la femme et de la famille dénonce ! Après l’appel à l’action de plusieurs médias, Marie-Thérèse Abena Ondoua exprime enfin son ras-le-bol et décide de prendre le taureau par les cornes.

Merci chers abonnés, d’avoir une fois de plus répondus présents à ce rendez-vous matinal. Prenons rendez-vous lundi pour une nouvelle semaine avec la presse.

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment