Accueil » Election FECAFOOT : Samuel Eto’o est-il visé par l’exclusion des binationaux de la Fecafoot ?

Election FECAFOOT : Samuel Eto’o est-il visé par l’exclusion des binationaux de la Fecafoot ?

by Theophile
Samuel Eto’o

Candidat annoncé au poste de futur président de la FECAFOOT, l’ancien capitaine des Lions Indomptables pourrait être recalé. En cause, un problème de double nationalité.

Au cours d’une conférence de presse organisée le lundi 30 août 2021, le président de la Commission électorale de la Fédération camerounaise de football (FECAFOOT) a annoncé que les personnes possédant une double nationalité ne seront pas éligibles lors des prochaines consultations électorales au sein de l’instance faitière du football camerounais.

La candidature  de l’ancien lion indomptable Samuel Eto’o Fils à la tête des Lions Indomptables vient de prendre un sérieux coup. En effet, selon les responsables de la Commission électorale chargée de conduire ce processus, les personnes possédant la double nationalité ne seront pas autorisées à faire acte de candidature. Une disposition qui devrait barrer la voie à la candidature de l’ancien barcelonais, fortement pressenti à la tête de l’instance faitière du football camerounais. Il est de notoriété publique que l’ancien joueur du FC Barcelone possède une nationalité espagnole. Ses soutiens et sympathisants estiment que cette loi vise particulièrement l’ancien pichichi de la Liga dont la candidature serait redoutée par les actuels dirigeants du football camerounais.

Pour l’heure, le meilleur buteur de l’histoire de l’équipe du Cameroun ne s’est pas officiellement prononcé sur ses intentions. Mais en coulisses, l’ancien attaquant du FC Barcelone rencontre des acteurs, leur expliquant qu’il est nécessaire de réorganiser le football camerounais. Ce qui laisse penser qu’il envisage se présenter à l’élection du président de la fédération, prévue en décembre prochain.

LIRE  Carnet noir: Le corps de l’homme d’Affaires Pascal Monkam rapatrié ce 8 avril 2021

«Le plus important aujourd’hui, c’est de se dire que, le football camerounais doit être bien dirigé et de manière transparente. Nous devons savoir que tout ce que le football camerounais produit, appartient à toutes ses grandes familles. Il est inadmissible de voir par exemple des joueurs qui ont des difficultés à prendre du plaisir dans ce qu’ils savent faire. Donc, il faut trouver le moyen de réorganiser tout ça. Je pense que les petites guéguerres des uns et des autres ne nous font pas avancer, ne font pas avancer le football camerounais», a-t-il récemment déclaré.

Seidou Mbombo Njoya

Candidat sortant, le président sortant n’a pas encore déclaré officiellement sa candidature pour un autre mandat. Mais à en croire des observateurs, il souhaiteraient rempiler.

Pour le moment deux anciens lions indomptables ont déclaré leur candidature. Il s’agit de Maboang Kessack et de Jules Denis Onana. Outre la candidature supputée de Samuel Eto’o, celle de Geremie Njitap, président pour l’Afrique de la Fifpro, est également agitée.

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment