Accueil » Cameroun » Deux combattants de Boko Haram tués par l’armée dans l’Extrême-Nord

Deux combattants de Boko Haram tués par l’armée dans l’Extrême-Nord

by Theophile
combattants Boko Haram

 L’attaque a eu lieu le vendredi 9 juillet 2021 dans la ville de Maroua, la capitale régionale de l’Extrême-Nord

De sources concordantes, des combattants de la secte islamique ont affronté l’armée à Fima, commune de Fotokol dans le Logone-et-Chari et la région de l’Extrême-Nord. Selon le bilan de cet accrochage, deux combattants terroristes ont été neutralisés et d’importants matériels militaires saisis. Pour l’heure, le ministère de la défense n’a pas commenté cette information.

L’on apprend aussi qu’une partie du groupe terroriste qui a tenté cette incursion a pris la fuite. Plusieurs armes sophistiquées telles que des fusils et des balles ont été saisies par les éléments des forces de défense

Il s’agit d’une nouvelle victoire pour l’armée camerounaise qui combat les groupes armés depuis plusieurs années. Cet affrontement intervient quelques semaines après l’annonce du décès du leader de la secte islamique Boko Haram, Abubakar Shekau lord d’un combat avec les rivaux de l’Iswap.

Pour rappel, c’est depuis au moins sept ans le Cameroun fait face à lutte sans merci contre le terrorisme dans la région de l’Extrême-Nord. Si certains hommes armés ont déposé les armes et rejoint les centres de DDR, tel n’est pas le cas pour d’autres qui continuent de commettre des exactions.

LIRE  Cameroon-Government High School Leclerc: the principal denies any kidnapping of students from her school

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment