Accueil » Des militants de la BAS assiègent l’ambassade du Cameroun en Belgique

Des militants de la BAS assiègent l’ambassade du Cameroun en Belgique

by Theophile
Manifestation de la BAS en Belgique

Ce lundi 14 juin 2021, le mouvement a interrompu les activités au sein de la mission diplomatique camerounaise

Voici une nouvelle manifestation de la Brigade Anti Sardinards. Ce lundi 14 juin 2021, le groupe d’activistes hostile au pouvoir de Yaoundé a pris en otage l’ambassade du Cameroun en Belgique. Ils protestent contre l’arrestation de trois jeunes à Njombe-Penja, mais aussi le covidgate. La police Belge est intervenue après avoir été appelé en renfort par l’ambassade du Cameroun en Belgique. Les manifestants ont aussitôt interrompu le service à l’ambassade. Il faut dire que plusieurs camerounais s’y trouvaient pour différents services consulaires.

«L’équipe de combattants, accompagnée par des figures emblématiques de cette résistance tels, le  général Olivier Tchanang, Gaëtan et biens d’autres, ne sont pas allés par quatre chemins, pour exiger aux Camerounais présents dans l’ambassade, d’évacuer les lieux, afin qu’ils confrontent les responsables des lieux aux tortures que subissent toute la jeunesse opprimée et séquestrée de notre pays, qui n’a plus le  droit  de s’indigner, de crier sa colère face à la misère croissante qui la détruit considérablement.

L‘ambassadeur qui était sur les marges des escaliers pour se rendre au rez-de-chaussée, a choisi de rebrousser chemin en toute vitesse dans son bureau, au lieu d’aller vers ses compatriotes et d’écouter leurs doléances», lit-on dans un texte publié par la BAS après cette manifestation.

Une fois sur place, la police sous l’autorisation de l’ambassadeur, s’est pénétré dans l’enceinte de l’ambassade, et dans un calme, a invoqué l’amabilité des combattants à se calmer et libérer les lieux, avant de promettre que tout sera mis en œuvre pour que l’ambassadeur accorde une audience au sujet de leur préoccupation.

LIRE  Cameroun-Douala: Un instituteur suspendu pour harcèlement sexuel sur mineure

Les combattants quittent les lieux dans un calme, sans avoir détruit un seul bien, et surtout avec la promesse de l’ambassadeur de les recevoir après qu’il aura pris acte de la situation et  des esclaves de Njombe-Penja; mais ils promettent de multiplier des actions identiques dans d’autres ambassades si leurs revendications ne sont pas prises en compte.

Ci-dessous, les images de la manifestation:

Manifestation de la BAS en Belgique

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment