Accueil » Santé » Cameroun-Santé : le Cameroun veut passer au dossier médical électronique

Cameroun-Santé : le Cameroun veut passer au dossier médical électronique

by Theophile
Manaouda Malachie

La délégation conduite par le ministre de la santé publique séjourne depuis le 28 août 2023 dans la capitale britannique.

Au ministère de la Santé publique (Minsanté), on ne cache pas que le président Paul Biya souhaite que le gouvernement achève définitivement la mise en place du dossier médical électronique (DME) sur toute l’étendue du territoire national. C’est ce qui explique la présence de Malachie Manaouda à Londres depuis cette semaine. Durant son séjour londonien, le ministre de la Santé publique (Minsanté) doit rencontrer les responsables de la société britannique The Phœnix Partnership (TPP), l’un des leaders mondiaux en matière de fourniture de technologies de soins de santé, qui s’est dit disposé à accompagner la mise en place du DME au Cameroun.

« Invité par la société The Phœnix Partnership (TPP), le Ministre de Santé Publique rencontre à Londres sur Très Haut accord du Chef de l’Etat , S.E Paul BIYA, des spécialistes de la santé numérique ainsi que les différents acteurs impliqués dans le développement et la mise en place du Dossier Médical Électronique au Cameroun », apprend-on.

Dans le détail, il est prévu que Malachie Manaouda s’entretienne avec les ingénieurs de TPP censés concevoir le DME pour le Cameroun. Le ministre va aussi visiter des établissements hospitaliers où cette technologie est déjà utilisée. A en croire la communication du Minsanté, la finalité de ce round-up est que le Cameroun se fasse une idée précise sur les offres disponibles. Mais aussi sur l’infrastructure qu’il va falloir mettre en place pour la réalisation de ce projet évoqué pour la première fois en 2012.

LIRE  Cameroun: Cabral Libii invite Paul Biya, Niat et Cavaye à arborer le maillot des Lions indomptables

Il faut rappeler que le Dossier Médical Electronique est un système informatique qui permet d’agréger de manière structurée (hiérarchisation et nomenclature), cohérente (intégrité, fiabilité) et sécurisée (sécurité, non-répudiation, traçabilité), les informations qui sont produites et validées à l’occasion de l’enchaînement des activités médicales, paramédicales et administratives (workflow) concernant un patient (identité unique) et remettre celles-ci a disposition des acteurs de la prise en charge du patient.

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment