Accueil » Cameroun » Cameroun : la revue de presse du mercredi 7 février 2024

Cameroun : la revue de presse du mercredi 7 février 2024

by Theophile
La revue de presse camerounaise du mercredi 7 février 2024

Chers abonnés de lebledparle.com, c’est toujours pour nous un réel plaisir de vous retrouver ici tous les matins, vous servir votre revue de presse quotidienne. Comme tous les jours, retrouvez ci-dessous, la revue de quelques-unes telles que traitées par certains journaux parus en kiosque et en ligne ce 7 février 2024 au Cameroun

Face à la montée persistante du chômage au Cameroun, les autorités ont déployé ces dernières années diverses initiatives pour stimuler l’insertion professionnelle des jeunes. À l’approche de la commémoration de la 58e Fête nationale de la jeunesse, le journal ECOMATIN examine de près ces programmes destinés aux jeunes et dresse les portraits des modèles de réussite à prendre en exemple : revalorisation des revenus des agents publics à hauteur de 5 % du salaire de base, ouverture du dialogue avec les syndicats des transports routiers et les entreprises du privé en vue du relèvement du salaire minimum interprofessionnel garanti. Les détails en page 4 et 5 du journal de la rue de l’aéroport.

L’organisation des jeunes du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Ojrdpc) est mobilisée pour célébrer avec faste, la 58ème édition de cette fête, selon les orientations du Président national du Parti et président de la République, dont le discours est fortement attendu le 10 février au soir. L’information est à lire dans les colonnes du journal L’Action.

Prix du transport, sa roule à la hausse. C’est ce qu’indique le quotidien MUTATIONS ce jour. Le tabloïd de Georges Alain Boyomo fait savoir que les transporteurs urbains et interurbains répercutent l’augmentation du coût du carburant sur les usagers et le ministre du transport dans cette situation, est considéré par le journal, comme un pompier sans eau.

LIRE  JO de Tokyo/Emmanuel Eseme : «Si la préparation à ces jeux était plus encadrée, j’aurais pu faire mieux »

Pour La Voix du Consommateur, le Gouvernement est « impitoyable ». Dans son récit, notre confrère renseigne que depuis le 3 février dernier, le Gouvernement Dion Ngute a assommé un coup de massue aux ménages. En l’espace d’une année, les prix du super et du gazoil sont passés respectivement de 630 F à 840 F et de 575 F à 828 F CFA et aucune mesure de compensation n’a été prise pour préserver le pouvoir d’achat des populations défavorisées. Face au maintien du train de vie d’un État doté de nombreuses institutions budgétivores et d’un gouvernement pléthorique, plusieurs organisations socioprofessionnelles annoncent des mouvements d’humeur.

Réajustement des prix des carburants, les éclairages du gouvernement. C’est le titre qui barre la Une du quotidien national CAMEROON TRIBUNE ce matin. Selon le journal de Marie Claire Nnana, au cours d’un point de presse hier à Yaoundé, le ministre de la communication, porte-parole du gouvernement, René Emmanuel Sadi, en compagnie de cinq autres collègues a apporté des clarifications suite aux hausses en vigueur depuis le 3 février dernier. Occasion aussi d’évoquer les mesures d’accompagnement prescrites par le président de la République.

Le journal Le Drapeau annonce la reconstruction de la Sonara. « C’est l’une des annonces majeures de la conférence de presse conjointe organisée le mardi 6 février 2024, à l’auditorium du ministère de la Communication. Cette conférence, qui a mobilisé les ministres de la Communication, des Finances, du Commerce, de l’Eau et de l’Énergie, des Transports et du Travail, a été l’occasion de rendre public les mesures gouvernementales visant à garantir le succès des ajustements des prix de certains carburants », peut-on lire.

Hausse des prix des produits pétroliers, les éclairages du gouvernement. En kiosque ce matin, CONJONCTURE ÉCONOMIQUE, fait savoir que c’est au cours d’une communication élargie aux autres entités gouvernementales que le ministre de l’eau et de l’énergie Gaston Eloundou Essomba a apporté des éclairages complémentaires au sujet des récentes mesures de réajustement des prix de certains produits à la pompe. Les précisions sont à lire en page 4 du journal.

LIRE  Le Cameroun lève les mesures anti-coronavirus aux frontières

Cameroun et Maroc se sont mis en collaboration pour l’entretien des routes de proximité. En effet, le ministre des Travaux publics, Emmanuel Nganou Djoumessi, a, ce 5 février à Yaoundé, procédé à l’ouverture d’un séminaire de formation et d’appropriation de la technique de stabilisation des routes en terre avec le concours du liant hydraulique routier. En présence des ingénieurs de son département ministériel qu’accompagnait un expert du groupe Cimaf, entreprise marocaine installée au pays. Plus d’explication à lire dans les colonnes de  La Météo.

Marché des titres publics, 375 milliards FCFA à mobiliser par le Cameroun en 2024. Le quotidien de L’ÉCONOMIE, renseigne que le 2 février 2024, le président de la République Paul Biya, a signé un décret autorisant le ministre des Finances, Louis Paul Motaze, à recourir à des émissions. Apprend-on en page 3 du journal.

Le chef de l’Etat, Paul Biya a autorisé le recrutement de 150 enseignants dans les Universités de Bertoua, Ebolowa et Garoua. Selon InfoMatin qui en parle, l’acte a été rendu public, le 6 février, par un communiqué du secrétaire général des services du Premier ministre, Séraphin Magloire Fouda, par ailleurs président de la Commission centrale de supervision.

Assises départementales élargies du Rdpc/Lekié. Henri Eyebe Ayissi réitère l’engagement total de la Lekié et son soutien indéfectible à Paul Biya. Selon le journal REGARD INTERNATIONAL, c’est le 4 février 2024 à la maison du parti du Rdpc de Monatélé, au cours des assises départementales élargies de son parti que le ministre à tenu ces propos forts révélateurs.

Le quotidien Echos Santé avec qui nous ouvrons cet exercice parle de l’entrée à la fonction publique camerounaise et nous apprend que le Minsante et le Minfopra sont en symbiose pour la délivrance d’un bulletin de visite médicale fiable et sécurisé. « Le ministre de la Santé Publique, Dr Manaouda Malachie et le ministre de la Fonction Publique et de la Réforme Administrative (MINFOPRA), Joseph Lé ont eu, en toute convivialité ce mardi 06 février 2024, une séance de travail de grande importance. C’était dans la salle de réunions du Cabinet du Minsanté », peut-on lire.

LIRE  La Cameroon Development Corporation veut se lancer dans la production et la transformation du manioc

Crise dans le Nord-Ouest, les Ambazoniens kidnappent un sous-préfet. L’information a est relayée par le quotidien L’INFO À CHAUD, parution de ce jour. Les précisions sont à lire en page 4 du journal de Delor Magellan Kamguaing Kamseu.

Prix des produits pétroliers à la pompe, l’Etat n’a pas arrêté les subventions. C’est ce qu’indique le Tri-hebdomadaire LE TÉMOIN, dans sa parution de ce mercredi matin. Selon le journal de Francis Bertrand Bonga, c’est l’essentiel à retenir de la communication gouvernementale conjointe qui s’est tenue ce mardi à l’auditorium du ministère de la communication.

C’est ici que prend fin cette revue de la presse nationale ce matin. Merci de l’avoir parcourue. À demain pour une nouvelle édition. N’oubliez surtout pas de continuer à suivre l’actualité sur notre site camerounactuonline.com, bonjour.

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment