Accueil » Cameroun-Hervé Emmanuel Nkom : « le concert de Valsero était une escroquerie intellectuelle »

Cameroun-Hervé Emmanuel Nkom : « le concert de Valsero était une escroquerie intellectuelle »

by Theophile
Hervé Emmanuel Nkom

L’artiste Valsero a donné un grand concert samedi dernier à Paris, la capitale française, notamment dans la célèbre salle du Zénith.

Hervé Emmanuel Nkom, cadre du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC) reste convaincu de ce que le concert du rappeur Valsero au Zénith de Paris samedi 18 septembre ne revêtait en rien une coloration culturelle. Après avoir qualifié ce concert de « meeting politique », l’homme politiquel’a encore réitéré ce jeudi 23 septembre 2021 au micro de nos confrères de la radio ABK.

L’expert en banque et finance, et fervent défenseur du régime de Yaoundé soutient : « Il n’y avait pas un concert au Zénith à Paris samedi 18 septembre 2021 mais une réunion politique où on a invité des artistes pour appuyer une démarche politique », déclare sur ABK radio Hervé Emmanuel Nkom.

«Il ne faut pas encourager ce genre d’entreprise au risque d’aimer un artiste en raison de son opinion politique et non de sa musique », ajoute le membre titulaire du comité central du RDPC, le parti présidentiel.

« Le concert de Valsero qui a eu lieu samedi dernier était une confusion de genre inadmissible, une escroquerie intellectuelle; ce qui s’est passé à Paris,  c’était du meeting du MRC avec des figurants dans un film (André Marie Talla, Kareyce Fotso, Richard Bona, Longue Longue) », conclut Hervé Emmanuel Nkom.

Il dénonce aussi la volonté du MRC à vouloir imposer par la force, ses arguments à l’opinion publique. Pourtant, « la liberté d’expression est valable pour tous les citoyens », croit-il. Avant de regretter « Ils veulent nous imposer leurs opinions qui sont mauvaises. Ils occupent les plateaux de télévision, ils parlent de tout et de rien. Quelqu’un comme Valsero qui est populaire décide d’organiser un meeting politique en parlant de concert, c’est un abus de langage, on ne doit pas accepter cela ».

LIRE  Crise anglophone : Deux militaires tués dans l’explosion d’une mine dans la localité d’Ekondo-Titi

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment