Accueil » Cameroun-Fécafoot : « Le Coq Sportif ne compte pas se retirer »

Cameroun-Fécafoot : « Le Coq Sportif ne compte pas se retirer »

by Theophile
Le Coq Sportif

Alors que la Fécafoot annonce la signature dans les prochains jours, d’une convention avec One All Sports en tant que futur équipementier des Lions indomptables, Le Coq Sportif sort à nouveau du bois. La marque française, par la signature de son président Marc-Henri Beausire insiste sur le fait qu’elle ne se laissera pas faire, et accuse la Fécafoot d’un certain nombre de violations.

La pilule du divorce est décidemment difficile à avaler pour la marque « Le Coq Sportif », ex équipementier des Lions indomptables du Cameroun. Surtout après l’annonce le 12 août dernier par la Fédération Camerounaise de Football (FECAFOOT) d’un nouvel équipementier, en l’occurrence la marque américaine « One All Sports ». Dans un communiqué publié ce mardi 16 août 2022, l’équipementier français dénonce l’entêtement de la fédération pour sa mise à l’écart, en violation des clauses contractuelles qui les liaient.

 Le Coq sportif regrette que la FECAFOOT, après avoir refusé le dialogue, n’aie jamais répondu aux nombreux courriers et appels. Et que par ailleurs la FECAFOOT aie enfreint les règles contractuelles telles que : le non-respect de la confidentialité des contrats ; la propagation d’informations inexactes sur la place publique ; la rupture unilatérale d’un contrat en violation des dispositions contractuelles », égrène Le Coq Sportif.

La marque vit une expérience d’autant plus amère avec la FECAFOOT que cette rupture intervient à quelques mois de la coupe du monde, ce qui aurait constitué une opération marketing d’envergure pour la marque. « A quelques mois d’une échéance mondiale, stratégique pour une équipe emblématique comme les Lions indomptables, la FECAFOOT fragilise son partenaire Le Coq Sportif ainsi que les acteurs économiques camerounais ayant acheté les collections des équipements déjà produites après validation par cette même FECAFOOT et homologation par la FIFA », renchérit l’équipementier français, qui assure qu’il « ne compte pas se retirer sur une base non juridique et sans argumentation détaillée justifiant cette rupture de contrat abusive ».

LIRE  Cameroun -Présidentielle 2025 : La Lékié lance un appel solennel pour la candidature de Paul Biya

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment