Accueil » Cameroun – Entreprises: Samuel Njanga Kondo Ngande nouveau président du Syndustricam

Cameroun – Entreprises: Samuel Njanga Kondo Ngande nouveau président du Syndustricam

by Theophile
Le nouveau président à droite

Le président directeur général de SOCARTO succède à Alain Malong.

C’est ce qui ressort du compte-rendu de l’Assemblée générale du Syndicat des Industriels du Cameroun (Syndustricam) tenue le 11 octobre 2021 à Douala. Selon le document signé le 13 de ce mois, les patrons d’industries et chefs d’entreprises ont élu Samuel Njanga Kondo Ngande Président directeur  général de SOCARTO  ( Société Camerounase de Cartonnages et de fournitures de matériel scolaire et de bureau). Il succède ainsi à Alain Malong qui dirigeait ses collègues depuis 2013. 

De la résolution sanctionnant les travaux de l’Assemblée générale de ce syndicat, l’on apprend que le directeur général du Groupe Alucam/Socatral devient président d’honneur. Le poste de vice-président revient à Noé Ikoué, le directeur général adjoint de Cimencam.     

Le nouveau patron du SYNDUSTRICAM veut en faire une plateforme crédible, active et innovante ayant un réel impact  sur la valorisation des industries camerounaises en droite ligne de la vision stratégique du développement du Cameroun. Samuel Njanga Kondo Ngande, 57 ans, est le fils de feu Samuel Njanga Kondo, décédé l’an passé. Formé au Cameroun, en France et en Suisse, Il travaille au sein de l’entreprise familiale depuis 1987.  

C’est en 2020 qu’il prend les rênes du groupe Socarto. Sous son impulsion, et grâce aux réformes qu’il a implantées, cette société devient l’un des principaux leaders du secteur des emballages. L’entreprise demeure au sein de la Communauté économique et Monétaire d’Afrique centrale (Cemac), la seule spécialisée dans la fabrication des emballages.

Créée en 1950,  le Syndicat des Industriels du Cameroun est le pionnier du syndicalisme industriel au Cameroun. Il regroupe plusieurs entreprises de divers secteurs (agroalimentaire, import, export, emballages, plasturgie, métallurgie, etc ). Sa mission première est la défense des intérêts  des industries  membres. Il joue le rôle d’interlocuteur du secteur industriel  auprès des pouvoirs publics et des autres groupements d’entreprises. 

LIRE  Paul Biya reconvoque le collège électoral pour une nouvelle élection régionale le 4 avril 2021

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment