Accueil » Cameroun » Cameroun-Crise anglophone : Plus de 350 personnes déplacées après le massacre de Mamfe

Cameroun-Crise anglophone : Plus de 350 personnes déplacées après le massacre de Mamfe

by Theophile
Separatists attack attributed to separatists in Mamfe in the South-West region

C’est ce que revèle l’ONU dans son rapport publié le 9 novembre 2023.

Dans un rapport paru le 9 novembre 2023, le Bureau de coordination des affaires humanitaires de l’ONU (Ocha) révèle que le massacre du 6 novembre dernier à Mamfe a poussé au moins 380 personnes à fuir les lieux.

« Les dégâts et la destruction des maisons ont contraint certaines familles à se réfugier dans des églises et dans des maisons surpeuplées avec des familles et des amis. Plus de 380 personnes, principalement des femmes et des enfants, auraient été déplacées d’Egbekaw vers les villages Small Mamfe (quartiers Mile 1 et Lala), Besongabang (quartier de Banya) en raison de l’attaque ou de la crainte de nouvelles attaques », rapporte Ocha.

Selon le bilan officiel, l’attaque du 6 novembre a fait 25 morts et 9 blessés. « La plupart des blessés graves ont été dirigés vers les centres de santé de Kumba, à 170 km de Mamfe, et de Buea, 250 km, tandis que d’autres ont été admis dans l’établissement de santé publique voisin de Mamfe pour des soins intensifs », indique Ocha.

L’attaque de Mamfe, est l’une des plus meurtrières enregistrées depuis le déclenchement du conflit sécessionniste qui secoue les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest depuis 2017. Un conflit qui a déjà fait plus de 6000 morts d’après des organisations internationales.

LIRE  L’Arène du 24/10/2021, invité: Daniel Claude Abaté, Participant à la rencontre Fraternelle du Sud

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment