Accueil » Economie » Le Cameroun compte 600 000 chômeurs en 2023

Le Cameroun compte 600 000 chômeurs en 2023

by Theophile
chômeurs recherchant l'emploi

Selon la 3ème enquête sur l’emploi et le secteur informel réalisée en 2022 et rendue publique fin octobre 2023 par l’Institut national de la Statistique (INS), la population en âge de travailler au sens des autorités camerounaises est de 62%, soit 16,3 millions de personnes.

Cependant, seulement 54,2% de ces personnes sont dans la main d’œuvre, soit 8,8 millions de personnes. Le taux d’emploi serait de 50,9%, ce qui signifie que l’économie camerounaise emploie 8,3 millions de personnes selon l’INS. Cependant, seules 54,2% de ces personnes sont actives sur le marché du travail, un total de 8,8 millions de travailleurs. Le taux d’emploi s’élève ainsi à 50,9%.

Les chômeurs recherchent activement un emploi mais n’ont pas réussi à trouver une opportunité. Parmi la population en âge de travailler, 45,8% sont en dehors de la main-d’œuvre, exactement 7,5 millions de personnes. Certaines de ces personnes sont en cours de scolarisation ou ne sont plus en mesure de travailler. Sur la base de la taille de la population de 2023 pondérée par le Fonds des Nations unies pour la population, le Cameroun compte à ce jour 17 millions de personnes en âge de travailler. En 2023, la main d’œuvre compte quant à elle 9,2 millions de personnes. Ce qui signifie que l’économie camerounaise, dans son ensemble, emploie 8,6 millions de personnes. Cela laisse près de 600 000 personnes (3,3% de la population en âge de travailler) au chômage.

En 2023, 7,78 millions de personnes en âge de travailler sont hors de la main d’œuvre, c’est-à-dire ni en emploi, ni au chômage. Parmi elles, près de 400 000 sont dans la main d’œuvre potentielle, c’est-à-dire qu’elles pourraient, avec des incitations appropriées, rejoindre la main d’œuvre, comme chômeuses ou employées. Cela représente un changement de statut notable pour elles-mêmes et pour l’économie.

LIRE  Cameroun – Colère: Les populations de la localité de Kekem bloquent une route qui relie l’Ouest au Littoral

Camille Moute A Bidias, DG du Fonds National de l’Emploi, a réagi à la question du chômage des populations jeunes. Pour lui, « le problème du chômage des jeunes vient du système scolaire ». En effet, les données révèlent que près de 400 000 personnes pourraient éventuellement rejoindre la main-d’œuvre avec les incitations appropriées, signalant la nécessité de réformes systémiques pour favoriser l’employabilité des jeunes.

Ces statistiques, basées sur des données démographiques de 2021, offrent une perspective générale de la situation actuelle de l’emploi au Cameroun en 2023. Cependant, la réalité actuelle pourrait différer, selon les indications données par l’INS elle-même.

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment