Accueil » Le ministre de la fonction publique fait intégrer un enseignant qui travaillait depuis 10 ans sans matricule ni salaire

Le ministre de la fonction publique fait intégrer un enseignant qui travaillait depuis 10 ans sans matricule ni salaire

by Theophile
Hamidou, l'enseignant intégré par le ministre Joseph Lé

Il s’agit du sieur Hamidou, l’homme est enseignant d’EPS au Lycée de Beka. Au quotidien, il vit de l’agriculture et de l’élevage pour joindre les deux bouts.  

Depuis lundi dernier, des enseignants ont entamé des grèves au Cameroun. Ceux-ci réclament des salaires, des primes et des conditions de travail meilleurs. Cette grève a permis aux camerounais de découvrir un enseignant qui travaille depuis 10 ans sans salaire. Il s’agit tout simplement du sieur Hamidou.

L’enseignant du lycée de Beka (région du Nord) a été intégré dans la fonction publique sur décision du ministre Joseph Lé. Le ministre de la fonction publique et de la réforme administrative a signé un arrêté qui rétablit ce travailleur dans ses droits le 24 Février 2022. Le maître principal d’éducation physique formé au Centre National de la Jeunesse et des Sports (CENAJES) de Garoua travaillait depuis le 5 Mars 2012 sans matricule ni salaire.  Il dit survivre au quotidien grâce à l’agriculture et l’élevage.  « Depuis 2012 que je suis affecté au LYCEE DE BEKA, je n’ai ni salaire ni matricule. Je me bats avec L’AGRICULTURE et L’ÉLEVAGE quand je ne suis pas à l’école pour faire vivre ma femme et ma fille qui est à la SIL. Mon dossier est enregistré à la fonction publique depuis le 14 février 2022… », s’indigne-t-il.

Dans une vidéo, Hamidou  dit être « le seul cadre d’EPS de la 6ème jusqu’en terminale au lycée de Deka depuis 2012 jusqu’à ce jour ».  Il avait pourtant constitué son dossier d’intégration à trois reprises sans qu’il parvienne à ses destinataires finaux.

LIRE  Rupture des relations : le Maroc ferme son ambassade à Alger vendredi

Le ministre lui a envoyé le même jour une « lettre de félicitations » dans laquelle il a salué sa « manière exemplaire  de servir, en dépit des contraintes et conditions » qui entourent l’exercice de ses fonctions. Joseph Lé y relève son abnégation, son dévouement  et son professionnalisme « sans faille » qui d’après lui suscitent  l’admiration de sa hiérarchie et de ses élèves.  Cela dit, il adresse à Hamidou ses « vives et chaleureuses félicitations » et l’exhorte  à  « poursuivre dans la voie de l’excellence ».    

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment