Accueil » Affaire de l’Equipementier des Lions Indomptables: Le Coq Sportif va assigner la FECAFOOT en justice

Affaire de l’Equipementier des Lions Indomptables: Le Coq Sportif va assigner la FECAFOOT en justice

by Theophile
Photo de Famille Comite exécutif Fecafoot

C’était prévisible. Le Coq sportif traine la Fecafoot en justice et promet d’assigner en justice le prochain équipementier qui pourrait être désigné

Chaud devant ! L’Equipementier francais veut obtenir la poursuite de ses engagements contractuels jusqu’a l’échéance naturelle du contrat, soit le 31 décembre 2023. Le président de l’équipementier français Le Coq Sportif annonce avoir assigné la Fédération camerounaise de football en justice hier mardi pour « rupture de contrat abusif ».

« Nous avions souhaité vous placer en copie d’une lettre recommandée adressée à la Fédération Camerounaise de Football, le 11 juillet 2022 dernier, concernant la volonté de cette dernière de mettre un terme à la collaboration avec notre marque, à l’issue de la CAN féminine Total Energies 2022, en résiliant unilatéralement le contrat d’équipementier nous liant depuis le 10 janvier 2020. Nous n’avions pourtant pas manqué, à cette occasion, d’attirer l’attention de la FECAFOOT quant au caractère nécessairement fautif et abusif d’une telle résiliation, dans la mesure où nous n’avons manqué à aucun des engagements contractuels qui nous incombaient en qualité d’équipementier de la Fédération Camerounaise depuis plus do trois ans. Nous avions enfin invite cette dernière, aux termes dudit courrier, à reconsidérer sa position en renonçant à se prévaloir de cette résiliation », rappelle Le Coq Sportif dans une note.

Dans cette note, Mare-Henri Beausire, président de Le Coq Sportif, souligne que « l’ensemble de nos démarches sont malheureusement restées vaincs et la FECAFOOT a choisi de communiquer sa volonté de mettre fin à notre collaboration par voie de presse et de lancer un appel d’offre visant à In désignation d’un nouvel équipementier. »

LIRE  L’ancien premier ministre Simon Achidu Achu sera inhumé au Cameroun le 3 juillet 2021

Les dirigeants de l’équipementaier francais menacent de faire exécuter la décision judiciaire, dont qu’ils ne doutent qu’elle leur sera favorable, y compris “dans le cadre de l’organisation de la prochaine Coupe du Monde au Quatar”. Ils comptent aussi poursuivre en justice l’équipementier qui sera finalement sélectionné par la FECAFOOT au terme de l’appel d’offres en cours.

La note du président de Le Coq Sportif

La lettre du Coq Sportif

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment