Accueil » Politique » SDF : le Chairman Ni John Fru Ndi convoque les membres du Comité exécutif national le 23 juillet prochain

SDF : le Chairman Ni John Fru Ndi convoque les membres du Comité exécutif national le 23 juillet prochain

by Theophile
Ni John Fru Ndi, Le président national du parti SDF

Selon le communiqué signé par la nouvelle Secrétaire générale du SDF Me Adeline Djomgang, ces assises sont élargies aux Maires, députés et sénateurs.

Le 23 juillet 2022, le Social democratic front (SDF) actuellement secoué par des guerres intestines va se retrouver au siège régional du parti à Olezoa Yaoundé. «La présence de tous est obligatoire», précise la nouvelle Secrétaire générale du SDF Me Adeline Djomgang, compte tenu de l’importance des assises. Surtout que les maires, députés et sénateurs sont demandés auxdites assises. Il ne s’agira pas uniquement des membres du Comité exécutif national. Et la SG du SDF précise que la réunion sera présidée par le Chairman Ni John Fru Ndi.

Ce sont donc des assises qui vont se tenir dans un contexte inhabituel au SDF. Deux factions semblent se dessiner dans ce parti politique. Un qui est acquis au vice-président du parti Joshua Osih. Et un autre qui semble être du côté de l’honotable Jean Michel Nintcheu. Toutefois, il faut indiquer que la question des dernières nominations qui ont créé de nombreux remous sera sûrement débattue.

On se rappelle qu’à la suite de la publication des nominations faites par le Chairman, des hauts cadres du parti et autres militants ont sorti une déclaration dans laquelle, ils présentent leur réclamations, indiquent que Ni John Fru Ndi a violé les textes du parti et dénonce la gestion «opaque» du SDF.   

«Constatons :– Que certaines personnes nommées au sein du NEC ne remplissent pas les conditions de cinq (5) ans d’ancienneté requises et ne sont même pas militant du parti– Que la non observance du principe des consultations prévues par l’article sur-cité est une entorse à la procédure de nomination des membres de cet organe. Ces consultations n’ont jamais été faites, que ce soit dans les comités exécutifs régionaux ou au niveau de la cellule des conseillers…Constatons– Que le Président National a unilatéralement par une note violé les résolutions du NEC en ce qui concerne notre participation aux élections municipales et législatives de 2020 ; l’investiture des candidats à ces élections sans passer par la cellule des conseillers ainsi que notre participation aux différentes fêtes.– Que jusqu’à ce jour le 1er Vice-Président National n’a pas présenté les rapports des élections municipales et législatives de 2020, de l’élection Présidentielle de 2018 ainsi que le retrait exigé de sa signature sur la pétition adressée au Congrès Américain», peut-on lire dans leur déclaration.

LIRE  Éducation : le blocage de la sélection par voie de retour sur titre pénalise près de 2700 enseignants

agencecamerounpresse

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment