Accueil » Éducation » Régions anglophones : 38% des établissements scolaires ne sont pas opérationnels à cause des séparatistes

Régions anglophones : 38% des établissements scolaires ne sont pas opérationnels à cause des séparatistes

by Theophile
les forces séparatistes de l'Ambazonia

Le système éducatif continue d’être la cible des groupes armés séparatistes dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest en crise depuis 2016. C’est que fait savoir le Bureau de coordination des affaires humanitaires de l’ONU (OCHA) dans son dernier rapport de situation.

Selon cette source, 38,5% des établissements scolaires sont ne sont pas opérationnels à cause de menaces des séparatistes. Sur ce point, l’ONU rappelle que le 22 novembre dernier à Nkar, dans le département du Bui, région du Nord-Ouest, les combattants séparatistes ont exécuté un enseignant kidnappé quelques jours plus tôt. Et le 23 novembre, des hommes armés ont enlevé un responsable d’établissement.

En plus de cette insécurité causée par les milices séparatistes, OCHA pointe les mesures du gouvernement qui a fermé les écoles communautaires qui étaient une alternative pour continuer l’instruction des enfants dans certaines communautés.

Ce conflit sécessionniste qui secoue les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest depuis 2017 a déjà fait plus de 6 000 morts selon des organisations internationales.

LIRE  Une attaque terroriste projetée sur la brigade et le commissariat de Foumbot (Ouest) par des combattants séparatistes anglophones

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment