Accueil » Mali: Un soldat français tué à Gao lors d’une attaque contre le camp de Barkhane

Mali: Un soldat français tué à Gao lors d’une attaque contre le camp de Barkhane

by Theophile
Brigadier Alexandre Martin

Un soldat français a été tué à Gao, au Mali, lors d’une attaque au mortier du camp militaire de Barkhane survenue samedi après-midi, a annoncé l’Élysée dans un communiqué. Il s’agit du 53e militaire français tué au combat au Sahel depuis 2013.

« Le 22 janvier 2022, vers 17 heures, la plateforme opérationnelle désert (PFOD) DZ Gao au Mali, à été visée par plusieurs tirs indirects », indique le ministère francais des Armées.

L’attaque a causé la mort du brigadier Alexandre Martin, poursuit la note du gouvernement français.

Né le 5 mars 1997 à Rouen, le brigadier Alexandre Martin a accompli toute sa carrière au sein du 54e régiment d’artillerie de Hyères. Engagé dans le cadre de l’opération Barkhane depuis le 19 octobre 2021, il a succombé à ses blessures causées par des tirs indirects visant la plateforme opérationnelle désert (PfOD) de Gao samedi. Décoré de la médaille de la défense nationale “argent” le 1er janvier 2021, il était en concubinage et sans enfant.

Le chef de l’État a salué “avec respect la mémoire de ce soldat, mort pour la France dans l’accomplissement de sa mission”.

Le soldat est le 53e militaire français tué au combat au Sahel depuis 2013.

Communiqué du gouvernement français
LIRE  France: Damien Abad, le nouveau ministre des Solidarités, accusé de viols par deux femmes

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment