Accueil » Sécurité » Le Niger rompt sa coopération militaire avec l’Union européenne

Le Niger rompt sa coopération militaire avec l’Union européenne

by Theophile
le ministre de la Défense Salifou Modi

Les autorités militaires nigériennes ont annoncé, lundi, l’annulation d’un accord de coopération militaire entre le Niger et l’Union européenne

Le Niger a dénoncé son accord de coopération militaire avec l’Union européenne. L’EUCAP Sahel Niger, une mission de l’Union européenne a été créée en 2012 pour renforcer la sécurité intérieure du Niger et améliorer sa capacité à contrer diverses menaces, comme l’a indiqué le Service européen pour l’action extérieure (SEAE). Environ 120 agents de mission sont présents en permanence dans le pays.

La décision des autorités, de dénoncer cet accord intervient alors que le lundi 4 décembre, le ministre de la Défense Salifou Modi et le vice-ministre russe de la Défense Yunus-Bek Yevkurov ont signé un protocole d’accord dans le secteur de la défense. Il va sans dire, que le Niger privilégie une coopération militaire avec la Russie qu’avec l’Europe.

Fin juillet, un groupe de militaires au Niger a annoncé le départ du président Mohamed Bazoum. Les mutins ont ensuite créé le Conseil national pour la sauvegarde de la patrie (CNSP), dirigé par le général Abdourahmane Tchiani, pour diriger le pays. En octobre, l’Union européenne a annoncé des sanctions unilatérales contre le Niger.

Communiqué du Niger

Le Ministère des Affaires Etrangères, de la Coopération et des Nigériens à l’Extérieur de la République du Niger présente ses compliments à la Délégation de l’Union européenne au Niger, et a l’honneur de lui notifier :

-la dénonciation par l’Etat du Niger, de l’Accord entre la République du Niger et l’Union européenne relatif au statut de la mission PSDC de l’Union européenne au Niger (EUCAP SAHEL NIGER), conformément à son article 20 § 4 et au préavis de six (06) mois ;

LIRE  Cameroun-Yaoundé : trois médecins envoyés à Kondengui à la suite du décès d’un bébé à la clinique Le Jourdain

-le retrait par l’Etat du Niger du consentement accordé pour le déploiement d’une mission de partenariat militaire de l’Union européenne EUMPM) au Niger. Le Gouvernement de la République du Niger décide dès lors du retrait des privilèges et immunités accordés dans la lettre n° 017700/MAE/C/SG du 30 novembre 2022.

En conséquence, la République du Niger n’a aucune obligation juridique découlant de la note verbale n° 017753/MAEIC/SG du 01 décembre 2022 et de la lettre 017700/MAE/C/SG du 30 novembre 2022, conformément au droit international général et à l’article 18 a) de la Convention de Vienne sur le droit des traités entre Etats et organisations-internationales ou entre organisations internationales du 21 mars 1986.

Le Ministère des Affaires Etrangères, de la Coopération et des Nigériens à l’Extérieur de la République du Niger présente à la Délégation de l’Union européenne au Niger les assurances de sa haute considération.

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment