Accueil » Afrique » La BEAC inaugure son nouveau bureau à Bangui

La BEAC inaugure son nouveau bureau à Bangui

by Theophile
Archange Touadera inaugure le nouveau siège de la Beac en République centrafricaine

La cérémonie d’inauguration était placée sous la très haute clairvoyance du Pr Faustin Faustin Archange TOUADERA,président centrafricain.

Bonne nouvelle ! Faustin Archange Touadera, le président centrafricain a inauguré le jeudi 30 novembre 2023 le nouveau siège de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (Beac) dans son pays. L’immeuble est à Bangui, la capitale politique de la Rca, notamment à l’avenue de L’Indépendance. Il s’agit d’un important bâtiment R+11 et haut de 65 mètres avec un parking au sous-sol. C’est depuis le 8 avril 2009 que la pose de la première pierre de l’édifice a eu lieu.

Les travaux débutent effectivement en 2017. C’est le 27 juillet 2022 que l’édifice est officiellement rétrocédé à la Beac soit plus d’un an plus tard à cause de la pandémie du COVID19.  « C’est donc sous la houlette de l’actuel Directeur National, Ali Chaïbou que les travaux de construction de l’immeuble se sont déroulés jusqu’à son inauguration », peut-on lire chez nos confrères de la Renaissance. nos confrères de la Renaissance.

Le professeur Faustin Archange Touadera vecteur du développement et de la Centrafrique moderne

Le Président de la République Faustin Archange Touadera, le Premier Ministre, F. Moloua  et le Président de l’Assemblée nationale, S.M. Sarandji entourés de certains membres du gouvernement, des députés, du corps diplomatique et d’une forte délégation de la BEAC venue de Yaoundé ont pris une part active à cette inauguration.  « De nombreux journalistes ont été conviés pour la couverture de la cérémonie qui a vu s’alterner animation musicale moderne et traditionnelle avec notamment les Ango Broto de Bambari soufflant dans leur tronc d’arbre », poursuit le journal centrafricain.

LIRE  Des dizaines de réfugiés centrafricains rentrent au pays après 8 ans au Cameroun

« Trois discours ont ponctué cet événement à savoir celui de la vice-président de la Mairie de Bangui, du Gouverneur de la BEAC et celui du Premier Ministre centrafricain. Coupure du ruban, visite du bâtiment, signature du livre d’or et photo de famille ont mis un terme à cette grande cérémonie. Sans paix, aucun développement n’est possible, le professeur Faustin Archange Touadera vecteur du développement et de la Centrafrique moderne », Conclut La Renaissance.

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment