Accueil » Le Cameroun va emprunter 98 milliards de FCFA pour construire une ligne électrique entre Nachtigal et Bafoussam

Le Cameroun va emprunter 98 milliards de FCFA pour construire une ligne électrique entre Nachtigal et Bafoussam

by Theophile
La maquette du barrage de Natchigal

Une fois que cette ligne sera opérationnelle à l’horizon 2023, la ville de Douala pourra être reprise par la ligne Nachtigal-Bafoussam-Nkongsamba-Bekoko-Douala, en cas d’indisponibilité de la ligne qui alimente la ville de Douala à partir d’Edéa.

Le président de la République, Paul Biya, a signé le 4 avril, un décret habilitant le ministre en charge de l’Economie, à signer avec la banque import-export de l’Inde (Eximbank-Inde), un accord de prêt d’un montant de 164,69 millions de dollars, soit environ 97,8 milliards FCFA pour le financement du projet de construction d’une ligne de transport 400 KV entre Nachtigal et Bafoussam, ainsi que les ouvrages connexes. Le projet vise l’évacuation de l’électricité de la future centrale hydroélectrique de Nachtigal, en cours de construction, vers les régions du Centre, l’Ouest, Nord-Ouest, Littoral et Sud-Ouest.

Au moment où le Cameroun prépare cet emprunt, les délais prévus par le ministère de l’Eau et de l’Energie sont déjà justes. Car en 2020, année au cours de laquelle, ce ministère a lancé le recrutement des bureaux d’études et consultants spécialisés dans le suivi des ouvrages électriques haute tension, il a été annoncé que la mise en service de la ligne 400 KV Nachtigal-Bafoussam « devra intervenir entre le mois d’octobre 2022 et octobre 2023 conformément à la mise en service de la première turbine et la mise en service totale de l’aménagement hydroélectrique de Nachtigal ».

Il reste donc au meilleur des cas 18 mois pour achever ce projet dans les délais. Or, la durée des travaux, qui doivent être exécutés par l’entreprise indienne Kalpataru Power Transmission Ltd avait déjà signé en 2020, un mémorandum d’entente avec le gouvernement camerounais pour les études de construction et la mise en service de l’ensemble des ouvrages suscités en mode EPC (ingénierie, approvisionnement et construction), est comprise entre 24 à 27 mois.

LIRE  Cameroon-Equinoxe TV: Séverin Tchounkeu and Cédric Noufele back in business

Selon ministère de l’Eau et de l’Energie, ce projet vise à accroître l’accès à l’énergie électrique dans certaines régions, promouvoir l’interconnexion électrique avec la République fédérale du Nigéria et facilité l’évacuation de l’énergie des différentes sources de production future à l’instar de l’aménagement hydroélectrique de Nachtigal, Song Dong ou encore Grand Eweng.

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment