Accueil » Recrutement » La mairie de Yaoundé recherche un prestataire pour l’exploitation de 13 lignes pour autobus de 50 places

La mairie de Yaoundé recherche un prestataire pour l’exploitation de 13 lignes pour autobus de 50 places

by Theophile
Luc Messi Atangana

Le maire de la ville, Luc Messi Atangana, vient de lancer un appel d’offres international.

Le Maire Luc Messi Atangana a lancé le 16 décembre 2022, l’avis à manifestation d’intérêt pour la sélection d’opérateurs de transport public urbain de voyageurs par autobus dans la capitale politique du Cameroun. Le délai de dépôt des candidatures est fixé au 24 février 2023. Les opérateurs intéressés doivent produire les informations démontrant qu’ils sont qualifiés et expérimentés pour réaliser le transport urbain de personnes. À ce titre, ils justifieront qu’ils possèdent des références de prestations récentes similaires.D’après Luc Messi Atangana, l’objectif est de sélectionner un opérateur pour l’exploitation du réseau de transport public urbain par autobus de plus de 50 places. 

Trois types de services de transport existent dans la ville de Yaoundé et sa banlieue: les minibus qui représentent moins de 1% des déplacements quotidiens, les taxis (38%), et les mototaxis (13% des déplacements quotidiens). Selon une étude sur la mobilité réalisée par l’expert Alioune Thiam, se déplacer dans la ville de Yaoundé, reste « coûteux, inconfortable et polluant » pour ses habitants. Le Pmus vise ainsi une réforme du transport artisanal, et doter Yaoundé d’un système de transport multimodal et à prix modéré.

Ladite réforme passe par une redéfinition des objectifs associés aux différents types de services proposés, ainsi que par une réorganisation des pouvoirs publics et des opérateurs. Au total, le réseau devra être constitué de 141 autobus de plus de 50 places et desservir 13 lignes d’un linéaire de 169 km. Le Plan de mobilité urbaine soutenable est financé par le Fonds français pour l’environnement mondial (Ffem), en partenariat avec l’Agence française de développement (AFD) à hauteur d’environ 50 milliards de FCFA.

LIRE  Cameroun-Choléra : le nouveau bilan de l’épidémie est de 164 morts

« Les dossiers de manifestations d’intérêt déposés par toute entreprise spécialisée dans le domaine du transport urbain seront analysés en fonction de la consistance du parc existant ou à acquérir, du modèle financier pour l’investissement et l’exploitation d’une ou plusieurs lignes, de la maîtrise du contexte géographique (justifier d’une expérience de transport de personnes au Cameroun ou en Afrique subsaharienne) », a conclu le Maire de Yaoundé.

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment