Accueil » Sécurité » Incendie à l’usine de Sodecoton : 200 tonnes de coton ravagées

Incendie à l’usine de Sodecoton : 200 tonnes de coton ravagées

by Theophile
Sodecoton

La Direction générale de Sodecoton annonce la perte de quelque 200 tonnes de coton après l’incendie intervenu dans ses entrepôts à Maroua, dans la région de l’Extrême-Nord du Cameroun.

Dans l’après-midi du mardi 9 avril, un incendie s’est déclaré à l’usine de la Société de développement du coton (Sodecoton) à Maroua, la capitale régionale de l’Extrême-Nord, a-t-on appris. Cet incendie a consumé une cargaison de coton estimée à près de 200 tonnes, selon Mohamadou Bayero Bounou, le directeur général de cette entreprise agro-industrielle qui encadre plus de 200 000 producteurs et dont l’État détient jusqu’ici 59 % du capital social.

« Sur les 10 silos de coton graine stocke, trois silos de 500 tonnes chacun ont été impactes par les flammes pour une perte d’environ 200 tonnes de coton. L’évaluation précise des dégâts est en cours. Le caractère spectaculaire d’un incendie du coton graine pourrait laisser croire à une catastrophe d’une ampleur majeure, or tel n’est fort heureusement pas le cas. », indique le directeur général, Mohamadou Bayero Bounou, dans un communiqué. « L’incident a été immédiatement déclaré à nos assureurs et des mesures de prévention et de protection ont été renforcées sur ledit site, compte tenu de la détection de l’origine du feu dans une caisse de coton en provenance d’un point d’achat. La Direction Générale reste en contact permanent avec les équipes déployées sur le lieu du sinistre et continuera de communiquer à toutes fins utiles en cas de besoin », souligne le communiqué.

Ce n’est pas la première fois qu’une cargaison de coton appartenant à la Sodecoton est victime d’un incendie.  Il y a quelques années, dans la nuit du 3 au 4 avril 2017 dans l’un des magasins du groupe français de logistique Necotrans, dans l’enceinte portuaire de Douala, les flammes avaient consumé une cargaison de coton estimée à 2 481 tonnes. En 1985, une cargaison de 6 418 tonnes de coton était partie en fumée après l’incendie qui s’était déclaré dans les entrepôts de la société française Saga, rapportait à l’époque Investir au Cameroun.

LIRE  Paul Biya félicite les Lions indomptables pour leur qualification à la Coupe du monde au Qatar

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment