Accueil » Crise du Sahel : L’ONU déplore le retrait du Mali du G5 et appelle à la reprise du dialogue

Crise du Sahel : L’ONU déplore le retrait du Mali du G5 et appelle à la reprise du dialogue

by Theophile
soldat malien

À l’ONU, le Conseil de sécurité s’est réuni sur le G5 Sahel mercredi 18 mai, pour une réunion régulière sur la paix et la sécurité en Afrique. Les membres du Conseil ont condamné le retrait du Mali de la force régionale. Ils espèrent que Bamako prendra ses responsabilités et continuera le dialogue avec ses voisins pour lutter contre la menace terroriste. Ils ont réclamé un renforcement du mandat de la Minusma. 

À l’ONU, le Conseil de sécurité s’est réuni sur le G5 Sahel mercredi 18 mai, pour une réunion régulière sur la paix et la sécurité en Afrique. Les membres du Conseil ont condamné le retrait du Mali de la force régionale. Ils espèrent que Bamako prendra ses responsabilités et continuera le dialogue avec ses voisins pour lutter contre la menace terroriste. Ils ont réclamé un renforcement du mandat de la Minusma.

En effet, de nombreux membres du Conseil disent attendre avec impatience les résultats de l’évaluation stratégique conjointe sur le G5, une étude pilotée par l’ancien chef de l’Etat nigérien Mahamadou Issoufou. Cette évaluation a été décidée en décembre 2021 lors de la conférence ONU-Union africaine et elle doit proposer des pistes pour améliorer la force du G5.

Dans une interview à La Croix, le président Mohamed Bazoum du Niger a déclaré la mort de cette organisation politico-militaire dont le but est de lutter contre le terrorisme dans cet espace de l’hinterland.

LIRE  24e CAN de handball dames: Le Cameroun perd en finale contre l'Angola

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment