Accueil » Sécurité » Génocide au Rwanda : Fulgence Kayishema, un des derniers fugitifs recherchés, arrêté en Afrique du Sud

Génocide au Rwanda : Fulgence Kayishema, un des derniers fugitifs recherchés, arrêté en Afrique du Sud

by Theophile
Fulgence Kayishema

Un des quatre derniers fugitifs recherchés pour leur rôle dans le génocide des Tutsi au Rwanda en 1994, Fulgence Kayishema, a été arrêté mercredi en Afrique du Sud et sera jugé, ont annoncé jeudi les procureurs de l’ONU.

En fuite depuis 2001, Fulgence Kayishema a été arrêté mercredi en Afrique du Sud. « L’un des génocidaires en fuite les plus recherchés au monde (…) a été arrêté à Paarl, en Afrique du Sud« , dans le cadre d’une opération avec les autorités sud-africaines, a indiqué un tribunal des Nations unies dans un communiqué.

Selon l’acte d’accusation, Fulgence Kayishema a assassiné, avec d’autres individus, plus de 2.000 hommes, femmes, personnes âgées et enfants réfugiés dans l’église de Nyange dans la commune de Kivumu, le 15 avril 1994.

Ce dernier aurait « directement participé à la planification et à l’exécution de ce massacre« , a précisé le tribunal, « notamment en se procurant et en distribuant de l’essence pour incendier l’église avec les réfugiés à l’intérieur« .

Selon le Mécanisme international appelé à exercer les fonctions résiduelles des tribunaux pénaux, chargé d’achever les travaux du Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR), Fulgence Kayishema qui a été inculpé de génocide, de complicité de génocide, de complot en vue de commettre le génocide et de crimes contre l’humanité, a utilisé de nombreux pseudonymes et de faux documents pour dissimuler son identité et sa présence.

Son arrestation intervient quelques années après celles de Félicien Kabuga, financier présumé du génocide au Rwanda en 1994. Les juges de l’ONU ont récemment arrêté son procès en raison de son état de santé.

LIRE  Cameroun:Avec plus de 385 000 déplacés internes, la région de l’Extrême-Nord est la plus touchée par la crise humanitaire

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment