Accueil » Crise anglophone : Maurice Kamto félicite l’administration Biden pour avoir accordé un statut spécial de protection aux immigrés camerounais

Crise anglophone : Maurice Kamto félicite l’administration Biden pour avoir accordé un statut spécial de protection aux immigrés camerounais

by Theophile
Maurice Kamto

Le président du Mouvement pour la renaissance du Cameroun Maurice Kamto affirme que ce statut spécial de protection va permettre aux camerounais bénéficiaires, de commencer une nouvelle vie.

Vendredi dernier, le département américain de la sécurité intérieure a annoncé la désignation du Cameroun pour le statut de protection temporaire (TPS) pour 18 mois. D’après Washington, les Camerounais qui résident illégalement aux États-Unis avant le 14 avril 2022 sont éligibles au statut de protection temporaire. Durant cette période, ces immigrés camerounais pourront demander un permis de travail.

«Les États-Unis reconnaissent le conflit armé en cours au Cameroun et nous fournirons une protection temporaire à ceux qui en ont besoin…Les ressortissants camerounais résidant actuellement aux États-Unis qui ne peuvent pas rentrer en toute sécurité en raison de l’extrême violence perpétrée par les forces gouvernementales et les séparatistes armés, et d’une augmentation des attaques menées par Boko Haram, pourront rester et travailler aux États-Unis jusqu’à ce que les conditions dans leur le pays d’origine s’améliore» , a indiqué le secrétaire à la Sécurité intérieure Alejandro N. Mayorkas dans le communiqué rendu public.

Maurice Kamto fait partie des hommes politiques qui ont salué, la décision prise par les Etats-Unis d’accorder le statut spécial de protection aux camerounais qui sont illégalement sur son territoire, parce qu’ayant fui les violences des régions anglophones et où sévit la secte Boko Haram.  Pour le président du Mouvement pour la renaissance du Cameroun, ceux-ci ont ainsi la possibilité de commencer une nouvelle vie.

«Je me réjouis de la décision de l’administration Biden d’accorder un statut spécial de protection à ceux de nos compatriotes qui ont dû émigrer dans des conditions difficiles aux États-Unis d’Amérique, du fait, entre autres, des conséquences de la guerre dans le NOSO. Au cours des 18 prochains mois, nos concitoyens bénéficiaires de ce statut spécial ne courent plus le risque d’être déportés, et ont ainsi une chance d’entamer une nouvelle vie», a écrit Maurice Kamto sur son compte Twitter.

LIRE  Présidentielle au Tchad : Idriss Déby réélu dès le premier tour, selon les résultats provisoires

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment