Accueil » Circulation coupée sur la route Babadjou-Bamenda qui relie les deux villes des régions de l’Ouest et du Nord-Ouest

Circulation coupée sur la route Babadjou-Bamenda qui relie les deux villes des régions de l’Ouest et du Nord-Ouest

by Theophile
Route Babadjou Bamenda coupée lieu-dit «Ndongi»

Avec les fortes pluies de ce mercredi 24 mars 2021, une portion non bitumée de chaussée de cette route s’est affaissée.

La circulation est paralysée sur l’axe qui relie Babadjou (Ouest) à Bamenda (Nord-Ouest). La route qui relie les deux villes est coupée au lieu-dit «Ndongi» à Babadjou à cause des fortes pluies qui se sont abattues dans la zone le 24 mars 2021. Des sources concordantes indiquent qu’il n’est possible aux automobilistes de rejoindre les deux villes qu’en contournant par Foumban, toujours à  l’Ouest, en attendant que la situation revienne à la normale.

La circulation des véhicules  n’est quasiment pas possible, coupant ainsi le trafic routier entre les deux régions anglophone et francophone du Cameroun.  La route Babadjou – Bamenda, c’est un tronçon de 35 kilomètres.

Il faut rappeler que le contrat de réalisation de la route Babadjou-Bamenda a été signé en 2015 pour un montant de 37 milliards de FCFA décaissés par la Banque Mondiale.

Les travaux lancés en 2017 et exécutés par l’entreprise française Sogea SATOM, ont connu un énorme retard; sans que l’on ne sache véritablement ce qui cause ces lenteurs. Depuis lors, les travaux piétinent avec un taux de réalisation estimé seulement à 30%. Même les mises en garde (entre 2019 et 2020) du ministre des Travaux Publics qui a menacé de retirer le contrat à l’entreprise adjudicataire n’y ont rien fait. Entre 2019 et 2020, le ministre des travaux publics a fait le point de ce chantier à plusieurs reprises. Emmanuel Nganou DJOUMESSI a rassuré à chaque prise de parole que les mesures sont prises pour l’accélération du chantier.

LIRE  Cameroun-Lutte contre le paludisme: Chantal Biya parraine la campagne nationale « Stop Malaria »

En 2020, les députés originaires du département du DONGA MANTUNG avaient été associés à une énième rencontre avec le MINTP. Et de nouvelles assurances avaient été données pour l’avancement de ce projet dont le coût s’élève à 37 milliards de FCFA. Mais jusque là rien de concret. Il faut noter que cette route dépend des localités de Babadjou et de Bamenda, s’étendant sur une longueur de 35 km.

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment