Accueil » CAN-2021 : le Sénégal et la Guinée se neutralisent

CAN-2021 : le Sénégal et la Guinée se neutralisent

by Theophile
Sadio Mané

Le choc du groupe B n’a finalement pas tenu ses promesses. Au terme d’un match très fermé, le Sénégal et la Guinée n’ont pu se départager (0-0). Si le Sily national a dominé une bonne partie du match, il n’a pas su concrétiser. Quant aux Lions de la Teranga, ils se sont réveillés trop tard.

À Bafoussam, le Sénégal et la Guinée se sont quittées sur un triste match nul ce vendredi 14 janvier pour le compte de la deuxième journée (0-0). En cas de victoire, une des deux équipes aurait déjà pu se hisser en huitièmes de finale.

Après avoir remporté de justesse son premier match face au Zimbabwe à la faveur d’un penalty transformé par Sadio Mané en fin de rencontre, les Sénégalais, toujours diminués par la pandémie de Covid-19, affrontaient les voisins guinéens. Un derby qui pouvait déboucher sur une qualification en huitièmes de finale en cas de victoire.

Dès les premiers instants, ce sont en effet les Guinéens qui se montraient plus tranchants face à des Sénégalais plus empruntés et toujours en manque de repères dans le jeu. Dans ce match brouillon et haché, Naby Keita se mettait souvent en évidence et remportait haut la main son duel à distance avec son compère de Liverpool, Sadio Mané. A la demi-heure de jeu, le milieu de terrain menait notamment un superbe contre avant de servir Moriba, qui remettait à Guilavogui, dont la reprise trop molle était repoussée par Dieng. Saliou Cissé dégageait ensuite le danger. Le Syli National avait gâché sa plus belle opportunité ! Mais les hommes de Kaba Diawara pourront également regretter un penalty possiblement oublié au retour des vestiaires après une charge litigieuse de Thiam sur Guilavogui dans la surface…

LIRE  CAN 2021-Patrice Motsepe : « Le Cameroun est prêt à 99% pour accueillir la CAN »

Ensuite, en seconde période, les Sénégalais subissaient nettement moins les événements, avec notamment une succession de corners qui débouchait sur une tête du Parisien Abdou Diallo superbement détournée par Aly Keita. Dix minutes plus tard, sur un contre mené par Mané, Bouna Sarr, s’infiltrait dans la surface et déclenchait une frappe sèche qui ne parvenait pas à accrocher le cadre.

Un bilan finalement bien maigre au moment de faire les comptes d’un derby dont on attendait beaucoup plus. Si Malawi-Zimbabwe (17h) se termine aussi par un match nul, les deux voisins d’Afrique de l’Ouest n’auront toutefois pas réalisé une mauvaise opération. En attendant, leur billet n’est toujours pas officiellement en poche en attendant Zimbabwe-Guinée et Malawi-Sénégal mardi prochain lors de la dernière journée.

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment