Accueil » Sécurité » Cameroun-Kribi : Une deuxième mort des suites de noyade en l’espace d’une semaine

Cameroun-Kribi : Une deuxième mort des suites de noyade en l’espace d’une semaine

by Theophile
Plage de Kribi au Cameroun

Il y a un vent de panique après un autre incident malheureux survenu à Kribi, puisqu’un corps sans vie a été retrouvé hier jeudi matin sur la plage de Ngoye. Il s’agit du deuxième incident de noyade survenu dans ce lieu touristique bien connu en seulement une semaine, suscitant des inquiétudes quant à la sécurité des plages.

Ces décès suscitent de vives inquiétudes chez les touristes, les riverains en expliquent les raisons. Un corps non identifié a été découvert échoué sur le rivage tôt jeudi 22 février 2024. Ce constat alarmant a été fait peu après qu’un autre jeune homme se soit tragiquement noyé sur la même plage, provoquant une onde de choc dans la ville de Kribi.

Selon les riverains, cela est dû courants forts et imprévisibles persistent malgré la baisse du niveau de l’eau. L’absence de sauveteurs sur la plage de Ngoye accroît les risques pour les nageurs, qui se retrouvent souvent sans assistance en cas d’urgence. « C’est vraiment incroyable« , a déclaré une vendeuse de plage en détresse, la voix tremblante. « Deux morts en moins d’une semaine… cette plage devient de plus en plus dangereuse ».

Alors que les enquêtes sur les deux noyades se poursuivent, Kribi est confrontée à la dure réalité de ses plages pittoresques, qui recèlent des dangers invisibles. 

Un besoin de sauveteurs dans la plage de Kribi

La mer a parfois des périodes dangereuses. Les habitants de la ville balnéaire qui maîtrisent quasiment le mouvement des vagues et les zones de baignade à risque sont assez avisés. Certains habitués de l’eau ne manquent pas d’attirer l’attention des nageurs pendant des périodes des marées hautes. « On a souvent entendu des riverains ou des pêcheurs crier : « Sortez de l’eau ! La mer est mauvaise aujourd’hui ! », confie un résident de Kribi. Mais les jeunes touristes, passionnés de sentir leur torse en contact avec de l’eau, n’en font qu’à leur tête.

LIRE  Cameroun : Cyrille Oundi Ndozeng gagne son procès contre la société Avanti Cameroun

Face à ces actualité mortifères, il y a une demande croissante de mesures de sécurité renforcées, notamment la présence de sauveteurs formés, des panneaux signalant les dangers et des informations claires pour les touristes. Les résidents et les visiteurs pressent les autorités d’agir rapidement pour éviter de nouvelles pertes de vie. « Ce dont nous avons besoin, c’est d’agir, pas seulement de mots » , a insisté un leader communautaire, cité par nos confrères d’Actu Cameroun. « Ces décès sont évitables et nous ne pouvons pas nous permettre de perdre une autre vie. Kribi est vraiment en crise »; précise ce dernier.

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment