Accueil » Economie » Brouille diplomatique-Affaire Savannah : N’Djamena annonce le retour de son ambassadeur à Yaoundé

Brouille diplomatique-Affaire Savannah : N’Djamena annonce le retour de son ambassadeur à Yaoundé

by Theophile
Paul Biya et Mahamat Idriss Deby du Tchad

L’ambassadeur du Tchad à Yaoundé, rappelé en avril dernier en raison de “la persistance des différends entre le Tchad et le Cameroun”, regagne son poste à partir de ce mercredi 07 juin, selon un communiqué du ministère des Affaires étrangères, des Tchadiens de l’étranger et de la coopération internationale.

C’est en principe ce 7 juin que l’ambassadeur du Tchad au Cameroun doit regagner son poste à Yaoundé. Le communiqué du ministère tchadien des Affaires étrangères précise que Djidda Moussa Outhman va reprendre ses activités dans la capitale camerounaise, un peu plus d’un mois après qu’il ait été rappelé par son gouvernement pour consultation suite au dossier sur la cession des actifs de ExxonMobil dans le capital de la Cameroon Oil Transportation Company (Cotco), qui gère les activités du pipeline pour la partie située au Cameroun.

Pour un diplomate camerounais en poste à Yaoundé, le retour de Djidda Moussa Outhman peut être interprété comme la fin de l’incompréhension entre Yaoundé et N’Djamena sur cette crise qui a débouché sur une brouille diplomatique. Cette analyse transpire bien du communiqué produit par le ministère tchadien des Affaires étrangères pour annoncer le dégel diplomatique entre les deux pays.

« Le gouvernement tchadien et celui du Cameroun ont maintenu les échanges au plus haut niveau pour aplanir les interprétations divergentes des faits », peut-on lire dans ce document signé de Ibrahim Adam Mahamat, le porte-parole du ministère tchadien des Affaires étrangères.

Dans ce texte, ce dernier rappelle la visite effectuée à N’Djamena, le 26 mai dernier, par Ferdinand Ngoh Ngoh, le secrétaire général de la présidence de la République, porteur d’un pli fermé adressé par Paul Biya à son homologue Mahamat Idriss Déby Itno. Les autorités tchadiennes vont faire de même en dépêchant Gali Ngothé Gatta, le secrétaire général de la présidence de la République du Tchad, à Yaoundé.

LIRE  Paul Biya : « Le plan triennal jeune a déjà permis de financer 11 000 projets et de créer 35 000 emplois »

Le dossier sur la cession des actifs de ExxonMobil n’est par contre toujours pas clos. Le magazine panafricain Jeune Afrique rapporte même que le dernier conseil d’administration de Cotco à Paris s’est déroulé « sous haute tension » entre l’État tchadien et la Société nationale des hydrocarbures (SNH) du Cameroun quant à la répartition du capital.

Le clou du problème c’est que le Tchad s’oppose à la reprise des actions de ExxonMobil par l’enseigne Savannah Energy, soutenue par la SNH. N’Djamena qualifie Savannah Energy de « nébuleuse » et espère désormais pouvoir trouver une entente avec la partie camerounaise.

SBBC

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment