Accueil » Sports » Athlétisme: la sprinteuse nigériane Okagbare suspendue dix ans pour dopage

Athlétisme: la sprinteuse nigériane Okagbare suspendue dix ans pour dopage

by Theophile
Blessing Okagbare

La sprinteuse nigériane Blessing Okagbare a été suspendue dix ans pour de multiples infractions aux règles anti-dopages, a annoncé l’Unité d’intégrité de l’athlétisme (AIU) : « Cinq ans pour la présence et l’utilisation de plusieurs substances interdites et cinq ans pour son refus de coopérer à l’enquête de l’AIU. » Celle qui a été médaillée d’argent aux JO 2008, aux Mondiaux 2013, et sacrée dans de nombreuses compétitions africaines, avait été écartée en plein Jeux olympiques de Tokyo 2021 après avoir été contrôlée positive quelques jours plus tôt.

A 33 ans, Blessing Okagbare écope de 10 ans de suspension pour de multiples infractions aux règles anti-dopages, a annoncé l’Unité d’intégrité de l’athlétisme (AIU) le 18 février 2022. Une sanction inhabituellement longue que l’organisme justifie ainsi: « Cinq ans pour la présence et l’utilisation de plusieurs substances interdites et cinq ans pour son refus de coopérer à l’enquête de l’AIU».

La sprinteuse et sauteuse, médaillée d’argent aux JO 2008, aux Mondiaux 2013 et sacrée dans de nombreuses compétitions africaines, avait été suspendue provisoirement en plein Jeux olympiques de Tokyo 2021, quelques jours après un test s’étant révélé positif à une hormone de croissance.

«L’arbitre unique statuant sur cette affaire a conclu que l’utilisation par l’athlète de plusieurs substances dans le cadre d’un régime de dopage organisé […] a été conduit de manière flagrante, ce qui constitue une circonstance aggravante », explique un communiqué de l’AIU qui a accusé la nigériane de refus de toute coopération.

LIRE  Selon l'agent Yvan Le Mée, Kylian Mbappé aurait déjà signé au Real Madrid si un agent s'occupait de sa carrière plutôt que sa mère

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment