Accueil » Politique » Présidentielle 2025 au Cameroun-Région de l’Ouest : Les militants du RDPC appellent Paul Biya pour un nouveau mandat

Présidentielle 2025 au Cameroun-Région de l’Ouest : Les militants du RDPC appellent Paul Biya pour un nouveau mandat

by Theophile
Jean Nkuete, à Bafoussam, le mercredi 1er novembre 2023

L’appel a été lancé lors du séminaire du Rdpc dans la région du soleil couchant, présidé par le Secrétaire Général du Comité Central, Le Vice Premier Ministre Jean Nkuete, à Bafoussam, le mercredi 1er novembre 2023.

Sous la houlette de Jean Kuete, les dirigeants politiques et les chefs traditionnels de la région de l’Ouest ont mis en avant l’importance du respect des traditions locales pour la question de la succession présidentielle. Ils considèrent qu’il serait prématuré de discuter dès maintenant de la succession du chef de l’État, insistant sur le fait que cette décision relève de la sagesse de Paul Biya lui-même.

Après l’Extrême- Nord, c’est autour de l’Ouest Cameroun de rejoindre le concert des appels à une candide Paul Biya, officiellement âgé de 90 ans, à la présidentielle 2025. En effet, les élites et militants du RDPC de l’Ouest Cameroun se sont réunis à Bafoussam, capitale régionale de l’Ouest en présence du secrétaire général du comité central du RDPC, Jean Nkuete, au cours d’une rencontre du parti, avec tous les dignitaires de cette formation politique au niveau de la région. à la fin de ce rendez-vous politique, une notion d’appel et de soutien à la candidature de Paul Biya en 2025 a été signée.

Pour Emmanuel Nzete, « conformément à nos us et coutumes, on n’épilogue pas sur la succession du chef de son vivant ». Et précise par la suite: « les textes de base de notre Parti son clairs ». Pour Jean Nkuete, Paul Biya est « un choix du cœur et de la raison ».

LIRE  Samuel Eto’o annonce la construction d’un stade aux normes à Bamenda

Ces signaux provenant des élites de la région de l’Ouest et du parti au pouvoir indiquent clairement que Paul Biya, malgré son âge avancé, est considéré comme un candidat potentiel pour un nouveau septennat à la présidence.

À l’issue de la réunion de Bafoussam, un appel officiel demandant au président Paul Biya de se porter candidat en 2025 a été signé. Il est fort probable que d’autres régions emboîteront le pas dans les semaines à venir, ce qui pourrait consolider la position de Paul Biya en tant que candidat à l’élection présidentielle à venir.

Le 06 novembre prochain, les militants du parti au pouvoir à travers l’étendue du territoire national vont célébrer le 41ème  anniversaire d’accession de Paul Biya au pouvoir. C’est le 06 novembre 1982 que le président actuel de la République du Cameroun avait prêté serment comme deuxième président après la démission de son prédécesseur Ahmadou Ahidjo, le 04 novembre.

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment