Accueil » Port autonome de Douala: Cyrus Ngo’o condamné à six mois d’emprisonnement

Port autonome de Douala: Cyrus Ngo’o condamné à six mois d’emprisonnement

by Theophile
Cyrus Ngo'o, Directeur Général du Port Autonome de Douala

Dans l’affaire qui l’oppose à la société Cana Bois, il a été reconnu coupable d’abus de fonction.

Parlant de l’affaire Cana Bois contre le directeur du Port autonome de Douala, le Tribunal de première instance (Tpi) de Douala-Bonanjo a rendu son verdict hier jeudi 5 août 2021. La juridiction statuait publiquement contradictoirement à l’égard des parties en matière correctionnelle  1er ressort.

Attendu plusieurs fois pour comparaitre en personne comme l’avaient exigé les conseils de l’homme d’affaires Nassar Bouhadir, le sieur Ngo’o qui n’a jamais cru bon de sacrifier à̀ cette attente du Parquet, a été frappé par la Loi, tel que le témoigne l’extrait du plumitif des audiences de la Chambre correctionnel dudit tribunal.

« Le Tribunal, statuant publiquement contradictoirement à l’égard des parties, en matière correctionnelle et en premier ressort ; déclare le prévenu Ngo’o Cyrus coupable d’abus de fonction et de concussion des articles 74, 140 et 142 du Code pénal ; lui accorde des circonstances atténuantes en raison de sa qualité́ de délinquant primaire ; le condamne à̀ 6 mois d’emprisonnement avec sursis pendant 5 ans et à 1.700.000 francs d’amende ferme ; alloue à la partie civile la somme de 3.200.000.000 de francs à titre de réparation soit : préjudice économique :2.700.000.000 francs… », l’extrait du plumitif des audiences de la Chambre correctionnel dudit tribunal.

Condamne en outre le prévenu aux dépens liquidés à la somme de 161.726.900 francs », écrit Mfomkpa Abada Nforen, président du tribunal qui «fixe à 5ans la durée de la contrainte par corps, décerne en exécution de cette sentence, un mandat d’incarcération contre le prévenu» non sans « aviser les parties du délai d’appel de 10 jours ».

LIRE  Valséro à Martin Camus Mimb : « tu as décidé d’aller à Vision 4 pour te faire interviewer par le plus médiocre des journalistes »

En effet, le Directeur du port autonome de Douala(Pad), sieur Cyrus Ngo’o est aux prises avec l’entreprise Canabois de Nassar Bouhadir. Le propriétaire reprochait au Dg du Pad d’avoir imposé à certaines sociétés au rang desquelles Cana Bois, une nouvelle tarification des redevances locatives jugée suicidaire pour ces investisseurs en violation d’une convention datée de 2015 entre les différentes parties.

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment