Accueil » Sécurité » Le Sénégal sous le choc après l’exhumation et l’autodafé du corps d’un présumé homosexuel

Le Sénégal sous le choc après l’exhumation et l’autodafé du corps d’un présumé homosexuel

by Theophile
ville sainte de Touba.

Ce n’est pas la première fois que le corps d’un homme gay est exhumé et fait l’objet d’actes de barbarie dans ce pays d’Afrique de l’Ouest.

Au Sénégal, le corps d’un jeune homme décédé, a été exhumé par des individus survoltés qui y ont ensuite mis le feu dans la ville sainte de Touba. Selon les informations, l’acte aurait été posé parce que le mort serait homosexuel.

Dans un rapport, la BBC indique que le procureur de la République du Sénégal a ouvert une enquête pour déterminer les circonstances de l’exhumation et du brulage du corps présumé être celui d’un homosexuel dans la ville sainte de Touba.

L’homme, qui est décédé le vendredi dernier, a été enterré par sa famille dans la deuxième ville du Sénégal. Cependant, la BBC rapporte que plusieurs individus se sont rendus dans le cimetière à la recherche de la tombe de l’homme et, après l’avoir identifiée, ont enlevé le corps avant d’y mettre le feu devant une foule nombreuse et enthousiaste.

Et pour cause, le mort serait un homosexuel et donc les individus ne souhaiteraient pas le voir enterré dans le cimetière. Selon les autorités judiciaires du pays, il s’agit d’un acte « d’une extrême gravité, constitutif de barbarie ». Une enquête a donc été ouverte dans le but d’identifier les auteurs et de les traduire devant la justice.

Notons tout de même que le Sénégal a une population majoritairement musulmane et l’homosexualité est un délit passible d’un à cinq ans de prison.

Touba est une ville sainte sénégalaise qui a un statut spécial. Capitale des mourides, elle est fondée en 1887 par Cheikh Ahmadou Bamba, à moins de 200 kilomètres de Dakar. Elle est devenue aujourd’hui la deuxième ville du Sénégal après Dakar.

LIRE  Cameroun : la liste des Lions Indomptables pour affronter la Russie et le Sénégal en amical.

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment